Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

consommation d'alcool tout les soir

Par says

bonjour a tous je me retourne vers vous pour avoir des conseils et des infos car je suis complètement perdu. mon frère agé de 26 ans boit de l alcool tout les soirs de la semaine. il s'achète un flash de whisky qu il mélange avec du jus et il le bois durant la soirée. et c 'est tout les soir la meme chose du lundi au dimanche. son comportement change bien évidemment sous l'emprise de l'alcool. j'ai tenté de le raisonner , de lui en parler , de meme mettre a son niveau pour essayer de le comprendre mais rien n y fait. je l'ai emmener voir un alcoologue durant 2 séance mais sa n'a rien changer. aujourd'hui je suis perdu j'aimerai avoir vos ressentis et vos expériences afin d'essayer de régler ce soucis qui me plombe le morale. c 'est mon frère et je m'inquiète énormément pour lui . merci a vous

Mise en ligne le 25/05/2016

Bonjour,

 

Nous comprenons votre inquiétude et votre souhait de voir votre frère cesser de boire autant tous les soirs. Il a apparemment accepté de rencontrer un alcoologue à deux reprises mais vous ne nous expliquez pas pourquoi cela n’a pas été au-delà. Une prise en charge en alcoologie nécessite le plus souvent un suivi au long cours pour porter ses fruits, rien ne peut se régler d’une dépendance en l’espace de deux rendez-vous.

 Au-delà du temps nécessaire pour résoudre ce type de problématique, il est évidemment impératif que votre frère soit partie prenante de la démarche, que ce soit son souhait aussi de mettre un terme à ses abus. Ce n’est probablement pas sans raison qu’il s’est mis à consommer comme vous le décrivez tous les soirs et il semble important  de comprendre ce qui motive son recours à l’alcool. Sur ce point également il pourrait vraisemblablement avoir besoin d’aide et, s’il en est d’accord, se faire accompagner par un psychologue.

Une prise en charge en alcoologie est souvent l’alliance du médical et du psychologique mais l’acteur principal du soin est évidemment celui qui consulte. Votre frère a bien voulu démarrer quelque chose mais cela reste insuffisant. Vous pouvez, en en discutant avec lui, voir comment il lui est possible d’envisager la suite, éventuellement comprendre ce qui le retient pour aller plus loin dans sa démarche.  

Nous nous tenons bien évidemment à sa disposition s’il souhaite faire le point sur ses consommations et sur son expérience de consultation avec le médecin alcoologue. Nous sommes joignables tous les jours de 8h à 2h au 0 980 980 930 (appel anonyme et non surtaxé) ainsi que par Chat de 14h à 2h.

 

Cordialement.

Retour à la liste