Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Mon corps ne supporte plus l'alcool

Par Wedha

Bonjour, J'ai 24 ans j'avais l'habitude de boire beaucoup entre 17 et 20 ans (comme tous les jeunes, c'est à dire en soirée, beaucoup de soirée, mais presque jamais seul), mais plus les années passent et plus mon corps rejette l'alcool. Aujourd'hui, j'ai du arrêté de boire, ou bien quand je sors je bois des bières à 2%, rarement des bières normales ou alors je me limite à une seule. Si je bois plus (deux ou trois bières, deux verres de vin, etc), je me réveille le lendemain dans un état épouvantable: mal de tête, mal à la nuque et aux articulations, vomissements et impossibilité d'ingérer quoi que ce soit pendant toute la journée. Je me suis fait peur plusieurs fois. Le premier épisode de ce genre est arrivé à 20 ans et depuis ce jour là c'est ce qui se passe si je bois les quantités que boivent les autres. En soi, c'est pas bien méchant, si je ne bois pas d'alcool tout se passe bien et ce n'est pas méchant, mais je me demande quand même si ça ne cache pas quelque chose d'autre. Au niveau santé tout me semble normal si ce n'est que j'ai besoin de boire très, très régulièrement pour m'hydrater et que j'ai des douleurs de cou/épaules, mais ça c'est autre chose. Je fais des prises de sang tous les ans notamment pour les MST, mais l'année dernière j'ai aussi fait une hématologie sanguine, une biochimie sanguine, une enzymologie sanguine et un test de protéines/vitamines sanguines: aucun problème. Alors je me pose deux questions: - Est-il possible que j'ai développé une sorte d'intolérance à l'alcool ? - Faudrait-il que je fasse d'autres analyse et notamment du foie au cas où ? Merci d'avance pour vos bons conseils, j'essaye de pas trop m'inquiéter.

Mise en ligne le 15/08/2017

Bonjour,

Vous avez beaucoup bu lorsque vous étiez plus jeune et à présent votre corps ne le supporte plus. Vous êtes inquiet pour votre santé. Vous avez pris conscience des effets négatifs de cette consommation d'alcool et à ce jour vous avez arrêté de boire .C'est une démarche positive.

En effet il est possible de développer une intolérance à l'alcool lorsque l'on boit jeune, trop souvent.

Une intolérance à l'alcool arrive rarement sans raison, c’est souvent très en lien avec l’état psychologique dans lequel on se trouve lorsque l'on consomme. D'autres  facteurs peuvent être mis en cause, comme la fatigue ou le stress,mais nous ne sommes pas compétents pour vous donner un avis médical.

Vous avez bu beaucoup et jeune ce qui est un facteur de vulnérabilité. Cependant vous avez arrêté et il n'y aura probablement pas de conséquences sur votre santé.

Si vous souhaitez  faire des examens complémentaires il est préférable d'en parler à votre médecin traitant qui pourra vous conseiller et vous dire si cela est nécessaire.

Vous pouvez aussi consulter les rubriques " La consommation ponctuelle et excessive " ainsi que " Pour une consommation à moindre risque " vous trouverez les différents liens en bas de page.

Si vous éprouvez le besoin de parler sachez que vous pouvez nous joindre au 0980 930 930  (Ligne de Alcool Info Service, gratuite et anonyme , tous les jours de 8h00 à 2h00 du matin). Ou par chat via notre site.

Prenez soin de vous.

Autres liens :

Retour à la liste