Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Forcer quelqu'un à arrêter l'alcool

Par Clara19

Bonjour, je viens par désespoir chercher une solution à mon problème. Ma mère est alcoolique depuis certainement 1 ou 2 ans, et sa consommation d'alcool est de plus en plus importante. Elle est tomber dans les escaliers de la maison 3 fois, pendant qu'elle était alcoolisé, avec la première fois plusieurs côtes cassé et les autres fois de multiples bleus et bosses. Elle conduit souvent sous l'emprise d'alcool, et avec moi à bord, j'ai du plusieurs fois redressé le volant pour corriger sa conduite. Il y a plusieurs mois elle allait en cure de désintoxication la journée et revenait le soir à la maison, mais je n'ai noté aucune amélioration. Il y a bientôt 2 mois, avec mon beau père, nous avons forcé ma mère à aller à l'hôpital car elle était vraiment dans un état déplorable. Là-bas on lui a dit qu'elle allait droit à la cirrhose. Elle est sortie au bout d'un semaine. Suite à cela elle à tenue 1 mois et demi jusqu'à ce que je parte en vacances et qu'elle soit sans surveillance. J'ai même été jusqu'à confisqué son chéquier ou sa carte bleu pour ne pas qu'elle aille s'acheter de l'alcool. Je cherche, auprès de vous, des solutions pour pouvoir la forcer à arrêter. J'attend votre réponse, merci.

Mise en ligne le 21/08/2017

Bonjour,

Votre mère s'alcoolise depuis plus d'un an et sa consommation devient de plus en plus importante et inquiétante pour vous.

Nous comprenons votre détresse face à cette situation de blocage. Votre beau-père et vous même avez déjà essayé de "forcer" votre mère à arrêter et avez pu juger des limites d'une telle tentative. En effet votre mère ne pourra en effet essayer de se soigner que si elle parvient à prendre conscience de son rapport à l'alcool et des conséquences que cela entraîne.

Nous entendons votre désir de trouver des solutions pour qu'elle se soigne mais on ne peut aider quelqu’un qui ne le souhaite pas. C'est une démarche avant tout personnelle et volontaire. Cela peut bien sûr évoluer.. Prendre la décision et accepter de trouver de l'aide lorsque l'on a un problème avec l'alcool n'est pas facile et peut prendre du temps.  Il vous faudra de la patience.

Boire régulièrement répond à un besoin. En effet la consommation répétée d'alcool reflète un problème émotionnel, un mal être souvent en rapport au passé. Votre mère ne gère plus sans alcool ses émotions et/ou angoisses. Il est devenu un réflexe qui offre un apaisement, un oubli dans l’instant lorsqu'elle consomme. Le dialogue reste le meilleur outil dans cette situation.

Pour l'aider à prendre conscience qu'elle doit se soigner vous pouvez privilégier le dialogue en lui parlant de vos inquiétudes, de ce que vous ressentez,lui dire combien vous l'aimez et les craintes que vous avez. Pour cela choisissez un moment favorable et calme, elle ne doit pas être sous l'emprise de l'alcool. Engagez le dialogue de manière bienveillante sans vous focaliser sur le produit. L'objectif est d'éviter qu’elle se sente jugée et se replie sur elle-même.

Cette situation est difficile à gérer pour l'entourage et l'on peut déployer beaucoup d’énergie sans, pour autant, que les paroles et actes engagés ne trouvent d’écho.

Si malgré tous vos efforts pour la convaincre cela n'aboutissait pas c'est que votre mère n'est pas encore prête. Alors il est important pour vous ainsi que pour votre beau père de trouver de l'aide auprès de professionnels dans le cadre d'une consultation pour l'entourage.

Il nous parait important que vous puissiez mettre des mots sur ce que vous ressentez. Dans cette optique vous pouvez prendre contact avec une équipe de professionnels, médecin , psychologue... Les équipes de CSAPA (Centre de Soin d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie) reçoivent les usagers d'alcool mais aussi leur entourage de manière anonyme et gratuite. Ils pourront vous conseiller et vous aider sur la manière la plus appropriée pour appréhender cette situation qui vous fragilise. Vous pourrez aborder des pistes éventuelles pour aider au mieux votre mère, mais aussi pour arriver à prendre un peu de recul. Les consultations y sont confidentielles et gratuites. 

La démarche s’intitule soutien familial et ces consultations sont confidentielles et gratuites. Vous trouverez des adresses à la rubrique " Adresses utiles " de notre site, il vous suffit de rentrer votre numéro de département. N'hésitez  pas à les contacter.

Il existe aussi sur notre site la possibilité d’échanger avec d’autres internautes confrontés aux mêmes types de difficultés. Si vous pensez que cela peut vous aider n’hésitez pas à poster un message dans la rubrique des « Forums » dont nous vous joignons le raccourci.

Il nous parait important que votre beau père ne laisse pas votre mère prendre le volant de sa voiture lorsqu'elle est ivre mais aussi que vous refusiez d'y monter, pour votre propre sécurité et celle de votre mère ainsi que celle des autres. Vous pouvez même aller jusqu'à lui "confisquer" les clefs car elle n'a à ce moment là pas conscience des conséquences dramatiques que cela pourrait entraîner.

Vous êtes jeune et à votre âge, on commence à avoir sa propre vie et il est important que vous ne vous priviez pas de vous distraire, de faire du sport et de voir des copines à cause de ce que vous vivez à la maison.

Le fait de vous concentrez sur votre propre vie ne veut pas dire que vous oubliez votre mère ou que vous la négligiez. Au contraire, pour vous sentir bien et être mieux avec elle, il est important que vous puissiez vivre des choses positives pour vous. Ça vous aidera à trouver des forces pour supporter les moments difficiles. Faites des activités qui vous plaisent : du sport, de la musique, lire des livres etc.

Vous pouvez aussi nous contacter afin de parler de cette situation que vous vivez. Nous sommes joignables tous les jours de 8h à 2h au 0 980 980 930 (appel anonyme et non surtaxé) ainsi que par Chat de 14h à 2h.

N'hésitez pas à donner notre numéro de téléphone à votre mère, cela pourrait être l'aider à prendre conscience qu'elle a besoin d'aide pour arriver progressivement à s'en sortir.

Prenez soin de vous.



Autres liens :

Retour à la liste