Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Ennuie . Perte d’identite . Sensation de vide parfois

Par alphadog57

Je me suis rendu compte hier que sans alcool ma vie est plus ennuyante.. moins « Enjolive » ... ce n’esy Sans doute qu’une impressions. J’ai également l’impression de perdre mon identité d’avant. Je ne fréquente plus les bars et donc je ne fréquente plus les amis qui les fréquentais ... je me retrouve parfois dans une solitude extrême . Et me met les larmes aux yeux , l’envie de boire est si forte ... plus je m’éloigne de l’alcool plus je m’eloigne De moi même ( c’est l’impression que j’ai ). J’ai beaucoup plus de mal à trouver l’inspiration lors de l’ecriture de mes chansons ( j’ecris Des textes à mes heures perdues....) j’ai le sentiment de n’etre plus que l’ombre de moi même ....Je me réfugie beaucoup dans la musique jazz qui me permet de m’evader . Les valiums me permettent d’anesthesier Ma douleurs et mes questionnements. Mais cela est artificiel . Je suis perdu (pas dépressif , ni vraiment malheureux ... je me sens simplement vide et inutile ) l’ennuie commence à me ronger

Mise en ligne le 25/10/2017

Bonjour,

Vous êtes en sevrage d’alcool depuis plusieurs semaines, et votre situation semble difficile. Vous nous en avez fait part à de multiple reprises auparavant, et nous savons que ces périodes sont souvent compliquées à gérer et durant lesquelles les personnes peuvent être très sensibles.

Les symptômes que vous décrivez, “ennui”, “perte d’intérêt”, “sensation de vide”, sont tout de même très liés au mal-être et à un possible état dépressif. Mais cela devrait être diagnostiqué par un médecin. Un traitement adapté pourrait peut être vous aider (si vous n’en avez pas déjà un), et peut être continuer de réfléchir à l’utilité d’une thérapie.

La vision plutôt positive que vous avez de l’alcool est sans doute liée à votre état actuel. Le “c’était mieux avant” est parfois en complet décalage avec la réalité que vous avez vécu. Il nous semble intéressant de se souvenir du pourquoi vous avez décidé d’arrêter l’alcool. L’ivresse berce aussi l’usager d’illusions sur ce qui l’entoure. C’est un produit anxiolytique, qui a tendance à effacer ou à mettre à distance les difficultés, sans pour autant les régler.

Le fait d’arrêter vous met face à la difficulté de la réalité, mais aussi à vos responsabilités comme tout un chacun, ce qui peut paraître effrayant et très compliqué.

La vie sans produit est en effet différente, mais pas forcément moins intéressante. Vous aimez la musique, écrire, et ces activités sont très positives. L’inspiration reviendra sans doute lorsque vous vous sentirez mieux et stabilisé. Ne perdez pas de vue qu’il vous faut du temps, et que les démarches dans lesquelles vous vous êtes engagées sont difficiles et très courageuses, elles demandent une grande force de caractère et beaucoup d’énergie. Vous avez aujourd’hui l’occasion de penser à ce qui vous ferait plaisir et concrétiser certaines idées, car votre dépendance à l’alcool s’éloigne.

Prenez le temps qu’il faut pour votre bien-être, et reposez vous si c’est nécessaire. Vous êtes en période de transition, et cela n’est pas simple. Mais même si cela vous paraît “vide”, nous espérons que vous y verrez bientôt un intérêt différent dans ce que la vie peut vous offrir.

Bon courage.

Retour à la liste