Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Cure: une permission pour Noel...

Par pascal46

Bonjour à tous, Je m’appelle Pascal et j’ai 31 ans. Mes trois frère et sœurs ont 19,28,36 ans . Mes parents ont presque la soixantaine. Mon père vient de rentrer à l'hôpital pour suivre une cure il y a 15 jours, il a une permission pour la soirée de Noël. Un sujet sème un peu la discorde au sein de la famille : faut-il que toute la famille s'abstienne de boire lors du réveillon de Noël pour soutenir notre père. Pour ma part cela fait des années que nous asseyons de lui ouvrir les yeux sur sa maladie et aujourd'hui qu'il fait la démarche de se soigner je trouverais ça hypocrite de lui mettre sous le nez une farandole de verres apéritifs, de vin blanc, de rouge etc… pendant sa permission ! Une réponse de votre part, nous serait d’une grande aide pour savoir ce qui est bon de faire. Merci de votre dévouement, Cordialement,

Mise en ligne le 24/12/2013

Bonjour,

Nous comprenons, à sa juste mesure, le dilemme auquel vous et votre entourage faites face.

Votre père, et sa consommation, ont sans doute été au centre des préoccupations de votre famille depuis « trop » longtemps.

Il faudrait, maintenant qu’il a arrêté, que ce soit là encore à la famille de s’adapter à son sevrage.

C’est bien sûr, pour beaucoup, encore un effort, et à une période particulière.

Cependant, il ne s’agit pas en évitant exceptionnellement l'alcool de priver les uns ou les autres de passer convenablement leurs fêtes mais de considérer le caractère exceptionnel de la situation pour que chacun soit solidaire, non plus uniquement pour aider votre père, mais aussi pour passer tous ensemble à autre chose.

Il s’agirait, en prenant cette décision collectivement, de préparer une nouvelle, et bonne,  année pour tous.

Bonnes fêtes et cordialement.

Retour à la liste