Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Comment supprimer cette consomation d'alcool ?

Par Bernard3376

Depuis de trés nombreuses années j'ai une consommation excessive d'alcool, mais uniquement en fin de journée.Je ne consomme jamais dans la journée et je n'en éprouve pas l'envie. Dés qu'arrive 17 / 18 h00 mon envie d'alcool devient incontrolabe. J'ai consulté mon médecin qui m'a dirigé vers un médecin spécialisé en addiction, et aprés 18 mois de traitement (Aotal, séresta ....) j'en suis toujours au même point. Pour l'instant je n'ai pas de problème de santé, sinon un sur poids, et je n'ai aucun problème financier ou social. A l'age de 25 ans j'ai fais une grosse dépréssion qui a eu beaucoup de mal à disparaitre. Est ce que vous avez une piste à me proposer, afin de mettre un terme à cette situation , qui à terme finira par me détruire. Merci de m'aider à trouver une solution.

Mise en ligne le 10/12/2013

Bonjour,

Il est déjà très positif que vous ayez parlé de ce problème à un professionnel. Cependant, vous nous dites que vous ne sentez pas d'amélioration malgré le traitement que vous suivez depuis 18 mois.

De ce fait, il est très souvent conseillé d'envisager, parrallèlement au traitement médical, un travail thérapeutique, d'autant que vous évoquez le fait d'avoir déjà traversé un épisode dépressif conséquent. En d'autres termes, votre traitement médical vous aide sûrement à encadrer votre consommation mais ne peut agir sur les raisons profondes qui vous poussent à consommer.

Aussi, serait-il certainement judicieux de complèter ce traitement par une démarche à visée thérapeutique: rencontrer un professionnel capable de vous aider à réfléchir et à cheminer sur les raisons qui font que vous consommez, et sur cette envie d'alcool qui émerge tous les jours à la même heure ..

En cherchant un appui, du soutien, vous vous donnez plus de chances de réussir votre projet : mettre un terme à cette situation. Pour ce faire, vous pouvez en parler au médecin qui vous suit actuellement. Celui-ci pourra peut- être vous orienter vers un psychologue. Sinon, vous pouvez également utiliser notre outil "s'orienter" sur cette page afin de trouver un CSAPA (Centre de Soin d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie). Des professionnels spécialisés dans les conduites addictives interviennent dans ces CSAPA et la prise en charge est anonyme et gratuite.

Vous pouvez enfin, si vous le souhaitez, prendre contact avec l'un de nos écoutant au 0 980 980 930 (Alcool info service, appel non surtaxé et anonyme de 8h à 2h) afin de trouver de l'écoute et du soutien.

Cordialement.

Retour à la liste