Par chat

Chattez avec
Alcool Info Service

Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Vos questions / nos réponses PDF Imprimer EnvoiMail

Besoin d'aide

Par Nicaro56

Bonjour, Je viens vers vous car je me sens totalement dépassé par la gestion de l'alcoolisme de ma mère, et d autant plus que j'habite loin d'elle. Je veux à la fois l'aider mais de l'autre j'ai juste envie de fuir tout ça et protéger ma famille surtout avec ma fille en bas âge. Voici ces antécédents depuis 1 an : - L'année dernière elle a fait 2 tentatives de suicide à un mois d'intervalle suite à un mélange antidepresseurs, sommiferes et bouteille entière de whisky. Elle a été hospitalisé d'urgence bien évidemment à ce moment et fait une cure dans une clinique psychiatrique qui sur le coup lui a fait du bien. - Depuis son retour elle vivait prostré dans le noir dans sa maison et semblait ne pas avoir repris d'alccol jusqu'à Noël où elle s'est remise à boire. - Depuis un mois elle sort de plus en plus pour aller se chercher de l'alcool, prends la voiture et provoque par ce fait des accidents car inconsciente du danger. - Et depuis deux semaines, c'est de pire en pire, elle erre dans les rue dans la nuit complètement soule, elle pique des choses dans les supermarchés, vole le peu d'amis qui lui reste, ments tout le temps, et physiquement est totalement négligée, ne se lave plus... J'ai essayé de lui parlé, de la mettre devant les faits mais rien. Pour elle, elle n'est pas malade. Je ne sais plus quoi faire pour lui faire prendre conscience de sa maladie... D'avance merci de votre retour et bien vouloir m'aiguiller sur d'éventuelles démarches... Cordialement,

Mise en ligne le 09/05/2019

Bonjour,

Vous nous décrivez la situation de votre mère qui est compliquée depuis une année. Un passage en psychiatrie suite à deux tentatives de suicide qui s'est suivi par une cure de sevrage pour ses consommations d'alcool.

Vous nous expliquez que son retour à domicile a été difficile, ses consommations d'alcool ont repris en décembre et la situation se dégrade.

Nous comprenons bien votre difficulté à penser les choses entre le désir d' essayer de l'aider et le besoin de vous protéger en vous éloignant. C'est une réaction légitime et il est important d'essayer de ne pas vous culpabiliser.

Votre mère est actuellement dans le déni de ses consommations excessives ce qui empêche qu'une démarche de soin puisse se remettre en place.

Peut -être vous est-il possible de vous rapprocher de l'équipe soignante qui a pu la suivre en psychiatrie pour leur exposer la situation. Les professionnels pourraient vous conseiller sur la possibilité de faire ou non une hospitalisation sous contrainte (hospitalisation à la demande d'un tiers "HDT") en fonction de sa situation.

Il nous parait dans tous les cas important que vous puissiez accéder à un espace de parole et de soutien adapté face à ce que vous éprouvez. Il existe des structures nommées Centre de Soins d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA) qui connaissent bien le fait que les consommations d'alcool excessives d'une personne affectent également l'entourage. Les proches peuvent être conseillés et soutenus par une équipe de professionnels en général composée de médecin addictologue, infirmier, psychologue. L'accueil se fait de manière gratuite et confidentielle dans un cadre non-jugeant.

Vous trouverez en fin de réponse des coordonnées de CSAPA près du lieu d'habitation que vous nous avez indiqué.

Si vous désirez échanger davantage de votre situation, n'hésitez pas à contacter un de nos écoutants. Nous sommes accessibles 7j/7j, par téléphone au 0 980 980 930 (anonyme et non surtaxé) de 8h à 2h du matin ou par le Chat de notre site Alcool Info Service de 14h à Minuit.

Avec tous nos encouragements pour trouver le soutien nécessaire,

Bien cordialement.

 

Pour obtenir plus d'informations, n'hésitez pas à prendre contact avec les structures suivantes :


CSAPA Douarnevez-antenne de CSAPA

16 rue François Mitterrand
Résidence Parco Pointer
56400 AURAY

Tél : 02 97 01 34 18
Site web : www.douarnevez.com
Secrétariat : Du lundi au vendredi: contacter le secrétariat du centre référent à Vannes. Le jeudi contacter ce site au numéro suivant: 02 97 29 59 30.
Accueil du public : Consultations sur rendez-vous, le jeudi: 9h30-18h.
Consultat° jeunes consommateurs : Consultations jeunes et entourage, sur rendez-vous

CSAPA Douar Nevez

39 rue de la Villeneuve
56100 LORIENT

Tél : 02 97 21 47 71
Site web : www.douarnevez.com
Accueil du public : Lundi 8h30-18h00. Mardi 8h30-13h30 et 17h-18h30. Mercredi 8h30-18h30. Jeudi 8h-18h30. Vendredi 8h-18h
Consultat° jeunes consommateurs : Consultations sur place avec un psychologue ou une infirmière sur rendez vous: du lundi au vendredi, mais de préférence le mercredi de 10h à 16h30. Permanence de consultation sur rendez-vous, à la maison des adolescents de Lorient le mercredi après-midi
Substitution : Délivrance des traitements de substitution pour les patients suivis

En savoir plus :

Retour à la liste