Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Témoignages de l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Toujours de ma faute

Par Lillylaloose

Bonsoir je ne sais même pas par ou commencer....

Bon pour faire bref mon compagnon avec qui je suis depuis 11 ans boit. Il a toujours bu mais là avec deux enfants dont la dernière de mon de deux ans il boit encore une bouteille de Ricard par semaine plus les "à-cotés" (bière en arrivant du boulot et qq verres de vin pour les fins de repas).

Aujourd'hui le dialogue est rompu. Voilà comme tous les jeunes parents on galère un peu à se mettre d'accord sur bcp de choses mais moi le voir boire comme ça c'est encore pire !! Et le pire c'est qu'il est impossible de lui en parler sans qu'il me renvoie tout sur la tronche en me disant que je fais ma victime, que c'est moi qui ai un gros problème, que je retourne voire un psy, qu'on a beaucoup d'autres problèmes avant de lui parler de l'alcool... Qu'à chaque fois je lui reproche des choses que je ne fais que lui dire et c'est à cause de ça qu'il ne fait plus aucun effort et la discussion s'arrête car je n'ai plus de repartie et il me demande de me taire sinon il se casse...

Seulement moi ça me bouffe. Je vis avec ça depuis 11 ans et quand je buvais j'avais l'alcool festif mais là j'ai dû arrêter même ça parce que sinon on se mettait à se disputer et les fins de soirée étaient devenues à chaque fois terrible. Alors j'ai arrêté tous les alcools.

Ensuite on a eu notre premier bébé et il a continué à rentrer bourré du travail, alcoolisé de chez ses clients, collègues de boulot....bref tout le temps. Aujourd'hui il s'occupe bien de nos filles mais ne peut pas se retenir quand il les a tout seul. Il boit, il est dans l'alcool tous les jours, tous les soirs et le weekend je n'en parle même pas. Ce soir j'ai tenté de tirer la sonnette d'alarme à nouveau mais il m'a dit que c'était normal qu'il boive du rouge et qu'il en reste un peu dans la bouteille, que je fais encore une fixette, qu'il fait tout ce qu'il doit faire à la maison, qu'il s'occupe des enfants et que c'est moi qui veut me faire passer pour la victime qu'il est toujours obligé de me dire oui oui mais qu'il sent fou en gros...

C'est terrible, je ne sais plus quoi faire. Je sais très bien que toutes les issues avec l'alcool sont dramatiques et là il me dit que je dramatise tout et l'autre jour m'a même dit que j'étais atroce tellement j'étais chiante et que grâce à l'alcool il arrive à me dire tout ça... Bref c'est clair que je supporte plus de sentir ce p...de Ricard et le vin et de sentir qu'il a la bouche qui s'empâte quant il parle à notre fille et qu'il me dit : "ben quoi qu'est-ce qu'il y a encore... c'est pas que j'ai trop bu c'est que je suis fatigué..." Ou alors oui je suis chiante, j'ai parfois envie de lui dégommer la tête tellement ce PB là me bouffe et que dès que j'en parle je finis en chialant (et encore quand j'y arrive parce que ça l’énerve tellement que ça m'a bloqué, je n'arrive presque plus à pleurer) et il arrive même à me faire croire que tous nos PB vienne de moi et que je me fais toujours passer pour une victime que...alors je ne sais plus...

J'ai peur pour le futur, je trouve ça imprévisible comment il va rentrer je lui demande tjs avec qui il mange pour savoir à peu près dans quel état il va être. J'ai peur qu'il sente l'alcool à l'école ou à la crèche. Puis devant les autres il fait toujours le mec super bien sous tous rapport..... Je ne sais plus quoi faire, d'où part le problème est-ce que c'est la poule qui a fait l’œuf ou l’œuf qui fait la poule... A chaque fois que je veux me dire que tout va bien, que l'on va régler les PB de couple je me heurte à l'alcool. Est-ce que c'est moi qui suis une dingue? Quand va-t-il se mettre à se sevrer ? Je suis désespérée...

Bon courage à ceux qui liront mon témoignage et merci de m'avoir lu ça ma fait du bien d'écrire tout ça dans l'espoir d'avoir quelqu'un qui me comprenne tout simplement....

Commentaire du modérateur

Bonjour,

Merci pour votre témoignage. En effet cela fait du bien d'écrire son histoire, ça aide à prendre un peu de recul.

Il y aurait plein de choses à dire sur votre situation mais cet espace ne permet pas les réponses longues ni le dialogue. Je vous recommande déjà peut-être d'écrire ce qui vous arrive aussi dans les forums pour l'entourage afin de donner l'opportunité à d'autres personnes de vous répondre.

Nous vous conseillons de poursuivre votre prise de recul en en parlant avec des professionnels. Vous pouvez appeler notre ligne tous les jours de 8h à 2h (0 980 980 930), dialoguer par chat l'après-midi sur ce site. Vous pouvez aussi prendre rendez-vous avec des professionnels d'un Centre de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA). En effet, ces centres prennent en compte l'entourage qui, comme vous, doit faire face au problème depuis des années au problème d'alcool d'un conjoint. Ces consultations sont gratuites et vous pouvez utiliser notre rubrique "Adresses utiles" pour trouver le centre le plus proche.

En tout cas vous n'êtes pas "dingue". Les personnes qui ont un problème avec l'alcool ont souvent du mal à reconnaître leur problème et préfèrent accuser les autres plutôt que ce remettre en question. C'est ce qui se passe dans votre cas. C'est justement la rencontre des professionnels qui va vous aider à comprendre cela mais aussi quoi changer pour que cela ne se passe plus pareil au sein de votre couple.

Cordialement,

le modérateur.

Déposez votre témoignage

Retour à la liste