Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Témoignages de l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Marre d'être malheureuse à cause de ses problèmes d'alcool

Par Aurorelea56

Bonjour,

J'ai 31 ans et je suis maman de 3 enfants.

Mon ami est alcoolique depuis des années mais n'a commencé à l'avouer qu'au mois d'octobre suite à un accident de voiture où il conduisait avec mes enfants dans la voiture. Je lui ai mis un ultimatum : soit il se fait soigner, soit je pars..

Il a alors été voir un addictologue qui lui a donné un traitement..au début j'avoue que je m'attendais à un miracle mais j'ai pris sur moi et je l'ai accompagné dans sa lutte contre l'alcool. Ça veut dire que lorsqu'on est invités à des repas de famille, je ne bois que du jus d'orange, je n'invite plus mes amies pour l'apéro et comme je n'ai jamais été une grande consommatrice (1 verre de mousseux par mois), cela ne m'a pas dérangée..

Mais voilà le miracle n'est pas arrivé et il continue de boire. Il me fait vivre un enfer, il s'enferme dans le garage et boit une bouteille de whisky. Cela peut paraître dur à lire mais avant j'étais soulagée car après il s'endormait et je le savais tranquille avec les enfants jusqu'au lendemain. Mais maintenant c'est différent. Il m'insulte, devient violent et baragouine des choses qu'on ne comprend pas.

J'ai donc pris un appartement avec mes enfants en mars 2015. Apparemment, ne pouvant pas vivre sans moi, il m'a suppliée de l'aider et de recommencer tout à zéro. Je l'ai une nouvelle fois crue.

Malheureusement rien n'a changé. Je retrouve des bouteilles cachées dans la voiture (on n'a plus de garage), il sent tout le temps le chewing-gum à la fraise pour cacher l'odeur mais son attitude ne trompe pas..

Hier, après une énième crise de sa part, des insultes, des menaces, je lui ai demandé de partir mais il ne veut pas. Il m'a empêché de dormir en m'insultant jusqu'à 4h du matin. Je veux protéger mes enfants et leur donner une vie saine et sereine qu'ils méritent.. Je ne veux pas vous choquer ou passer pour une méchante mais je ne veux plus lui venir en aide car c'est moi qui sombre psychologiquement..

Je vous remercie de m'avoir lue. Si quelqu'un pouvait m'expliquer pourquoi ces personnes continuent de boire sachant le mal que ça fait à leur famille ???

Commentaire du modérateur

Bonjour,

Merci pour votre témoignage très clair. La rubrique "témoignages" ne permet pas aux autres personnes de vous répondre. Je vous recommande de raconter votre histoire dans le forum pour l'entourage où vous obtiendrez les réponses et le soutien de personnes comme vous ou d'alcooliques et d'anciens alcooliques.

Ce que je peux vous dire rapidement c'est que vous n'êtes pas "méchante" et que vous avez tout à fait le droit de vous protéger et de protéger vos enfants avant tout. L'alcoolisme n'est pas une excuse aux insultes et à la violence. En revanche, sachez qu'une personne dépendante à l'alcool est prise elle-même dans quelque chose qui est plus fort qu'elle, qui l'amène justement à continuer à boire tout en sachant qu'elle peut faire du mal autour d'elle. C'est une vraie maladie qu'il faut soigner avec de l'aide. Ce n'est pas parce que cela n'a pas fonctionné la première fois que cela ne marchera jamais. Encouragez votre ami à revoir l'addictologue (ou un autre) pour remettre à plat ses objectifs et la manière d'arrêter. Cela peut être long mais c'est possible. Contactez un Centre de soins, d'accompagnement et de prévention des addictions (Csapa) qui peut l'aider ou vous aider en tant que proche. C'est gratuit. Pour ce faire utilisez notre rubrique "Adresses utiles". Vous pouvez aussi "en parler" avec nous au téléphone : 0 980 980 930.

Cordialement,

le modérateur.

Déposez votre témoignage

Retour à la liste