Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

la decision de l arret

Par alan40

voila j ai 40 ans papa de 3 enfants divorce depuis 2 ans et demie
l alcool es rentree dans ma vies a ce moment la avant j aimais bien faire la fete enfin je pense que je buvais plus que les autres les repas de famille ete toujours tres arrose
depuis ce divorce cela a ete rapide tres rapide avec des consommation journaliere et matinale j en suis arrive a boire une bouteille de wisky par jours et quelques biere des 75 cl biensur et rien en dessous de 11°c.....
mon amis cette bouteille qui m aide a oublier a dormir a m ecarter des autres quelques heure de detente pour une decsente qui es pire que tout a pas se souvenir de la veille des idees noir culpabiliser faire n importe quoi passer a cote des moment avec mes enfants oui elle es devenus cette priorite absolue boire toujours trouver l alcool
je suis alcoolique et marre de cette vie sans but sans souvenir remplis de vide
j ai decider d arreter j ai pas le choix avant de faire une grosse betise je ne supporte plus cette etat
j espere trouve du soutiens sur ce forum je nes pas bus depuis 24 heure c est tres peu mais il faut un debut je tiendrai a jour ce post meme si rechute il y a

Fil précédent Fil suivant

1 réponse


salmiot1 - 26/12/2017 à 14h20

Bonjour Alan40, bienvenue ici !

Oui, arrête avant d'avoir fait une grosse bêtise ; je vois de quoi il s'agit et dans la réponse que j'adresse ci-dessus à Hugo, j'en parle justement .
Tu as déjà fait un grand pas vers la délivrance en t'inscrivant sur ce forum pour y demander de l'aide car tu vois que seul tu n'y arrives pas . moi je n'y arrivais pas non plus et j'ai bu jusqu'à l'âge de 38 ans . Cela faisait une vingtaine d'années que je promettais de ne plus jamais boire et que je n'arrivais jamais à arrêter que quelques jours . Je m'enfonçais de plus en plus et par moment je frisais la folie. J'ai trouvé ma solution chez A.A. . Remis quelques messages que j'ai postés ici et là si tu veux bien . Je perçois en toi l'envie d'arrêter complètement et définitivement. Je t'assure que c'est possible car bien d'autres avant toi l'ont fait , tu peux me croire . Pour un alcoolique comme moi, il étais impossible de boire modérément , de gérer ma consommation, c'était l'alcool qui dirigeait ma vie .
La seule et unique condition pour faire partie des A.A. est d'avoir le désir d'arrêter de boire . Et si tu n'y arrivais pas de suite , ne cède pas au découragement et sur le métier remets ton ouvrage comme on dit.
Perso, c'est à ma seconde tentative que j'ai été libéré et plus jamais je ne voudrais reprendre le premier verre , pour qui ou quoi que ce soit . Mon abstinence , je la fais pour moi . j'ai retrouvé l'estime de moi-même, c'est très important .
Bon courage à toi

salmiot1

Répondre au fil Retour