Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

j'ai un probleme avec l'alcool

Par jerome1982

Aujourd'hui je me rend compte que j'ai un gros problème avec l'alcool, j'en suis a un stade ou ma vie m'échappe, je suis a 2 doigt de perdre ceux que j'ai de plus chère, ma compagne et mon futur enfant. Je suis en train de tout foutre en l'air, et je m'en rend compte. Je veus me reprendre en mains pour ne plus faire souffrir ma compagne, et surtout pour leur offrir un avenir meilleur. En règle général je bois en son absence, dans son dos et j'en deviens insupportable, blessant et certaine fois horrible dans mes paroles. Je ne veus plus la faire souffrir, je veus juste la rendre heureuse, arreter avec cette addiction avant de tout perdre. J'aimerais avoir des conseilles, recevoir des aides, anecdotes ou des témoignages pour m'aider dans mon sevrage. Merci d'avoir pris 2 minutes pour me lire.

Fil précédent Fil suivant

4 réponses


Flo66 - 03/11/2017 à 18h30

Bonjour Jerome,

Deja bravo pour ta demarche de sevrage, c est un pas important!

Par contre avant de t y lancer il est conseille d aller voir ton toubib ou un centre, une asso specialisée en addictologie, de facon a encadrer ca et la suite du mieux possible.
Le sevrage peut engendrer des deliriums tremens et des crises d epilepsies...

Tu peux lire les quelques temoignanges existants, regarder le fil sur les choses qui nous ont aides a ne plus boire, et n hesites pas poser tes questions, ce qui te gene le plus.


Encore bravo pour la prise de conscience blunk


salmiot1 - 03/11/2017 à 21h24

Salut Jérôme,

oui l'alcool risque de te faire perdre ce que tu as de plus cher ; dès lors il est important que tu réagisses au plus vite . Tu as fait un premier pas en postant sur ce forum et j'espère que tu y recevras une grande oreille . Ne reste pas seul, ose pousser la porte d'une association d'anciens buveurs . Perso,, j'ai choisi de pousser celle de A.A. car je n'avais rien d'autre dans ma ville . Une première fois j'y suis allé en touriste et suis resté abstinent 3 mois . Mais l'alcool m'a repris pire que jamais mais je n'avais pas oublié que A.A. existait et 9 mois plus tard , j'y retournais, cette fois bien déterminé à ne plus faire mon petit malin et à capituler devant l'alcool .
Si par chance tu as la possibilité de pousser la porte d'un local, n'hésite plus un seul instant .
Et si A.A. n'est pas présent dans ta localité , vois s'il n'y a pas une autre association mais ne reste plus seul .
Encore un petit mot : fais bien ton abstinence pour toi-même prioritairement . Ta femme et ton futur enfant en profiteront . N'attends plus d'avoir tout perdu pour réagir , fonce !
Bon courage et pas le premier verre un jour à la fois .
salmiot

tilifan - 04/11/2017 à 13h05

Bonjour Jérôme,
C'est une belle prise de conscience que tu as là. Bravo pour ça.
Je ne saurai que trop te conseiller d'en parler à ton médecin ou prendre RDV dans un centre spécialisé dans les addictions. En parler et ne pas rester isolé face à cette maladie est primordial.

Concernant l'anecdote, j'ai procédé de cette façon il y a 49 semaines désormais. Et ça fait 49 semaines d'abstinence. Non ce n'est pas facile, non le succès ne sera pas immédiat, mais ce sont des étapes à franchir pour te diriger vers l'abstinence totale un jour. Et ce travail que tu feras sera bien visible pour tes proches, qui n'en seront que plus fiers de toi.

Reviens nous tenir informés de ton évolution. Car nous ici, nous sommes là pour t'entourer et t'encourager.

A te lire.

kakou - 04/11/2017 à 16h43

bonjour,
Bravo à toi de te livrer, ce n'ai pas toujours facile, je lis que tu as une consommation cacher de ton amie? je me pose quelques questions, tout d'abord pourquoi consomme tu en cachette? que te dis ton amie quand tu as consommé? que comprend tu de ses dires? quel est ta réaction? comment te sens tu le lendemain, te souviens tu de ce que tu as dis? Je ne veux pas spécialement que tu me réponde mais que toi tu le fasse. que tu arrête de consommer pour ton amie et pour ton enfant c'est cool mais que dirais tu d'arrêter pour TOI, pour être heureux et de part ce fait rendre heureux toutes les personnes qui vivent avec toi.
parler de nos peurs, de ce qu'on ressent, exprimer un mal être avec la personne qu'on aime quoi de plus normal, seulement il faut osez pas si simple, je comprend.
Nous sommes tous acteur de notre vie, nous devons tous faire des choix, mais rien ne nous empêche d'échanger, d'apprendre sur notre souffrance. Tu peux te renseigner sur les différentes options qui sont proposer pour nous aider face à cette maladie qui est l'alcoolisme. Continu à parler courage. Merci Merci Merci

Répondre au fil Retour