Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

grande détresse

Par MARIE123

Bonsoir
Je suis en grande détresse, j'ai peur de ne pas réussir à me sortir de lalcool,et de sombrer plus, je me suis séparé de mon mari et je dois recommencer ma vie a 0 avec des enfants que j'ai 1 semaine sur 2, J'ai perdu mes reperes, je ne m’alimente pas correctement, j' ai perdu tout mes repères.
Je sais que je suis quelqu'un de bien, mais cette dépendance me rend très mal, j'ai honte, je me sens une mauvaise mère et une mauvaise femme, je culpabilise,
Je bois lorsque je suis seule à la maison, très peu à l'extérieur,
j'arrive à m’en passer 2 jours, et je suis si bien, enfin plutot fiere de moi, car je fais plein de choses, mais l'envie est trop forte et je rachete une bouteille . Le fait de boire me rend plus dépressive, je n'ai envie de rien faire, que de dormir.Je n'arrete pas de me dire que j'arrete des que jai terminer ma bouteille, mais je vois bien que je continue.....
Très peu de personnes sont au courant, et je n'ose pas le dire.
Tout le monde me trouve bien, courageuse, gentille, jolie, mais ils ne savent pas ce malêtre
Par quoi dois je commencer?
Je vous en prit aidez moi

Fil suivant

4 réponses


Flo66 - 22/11/2017 à 18h49

Bonjour Marie,

Je te conseillerai en premier lieu d aller voir un des centres mentionné sur ce site, ou une association comme l anpaa. Dans ces structures tu trouveras des personnes sans jugement sur ta conso, tu peux trouver du soutien aupres de psy, de groupes de parole et voir avec un addictologue ce qui te conviendrait le mieux comme demarche pour briser ce cercle.
C est une facon de faire un point, aussi d un point de vue medical.

Tu n apprendras peut etre ou meme certainement pas tout d eux, mais c est une action qui peut te rassurer, te faire te sentir un peu entouree, moins seule avec ca.


Si tout ca te semble trop difficile tout de suite essaies de nous dire ce qui te freine pour ces demarches, nous pourrons peut etre t aider. Tu peux ecrire ici, lire aussi, tu peux te retrouver dans certains temoignages.

Tu sais l alcool est un psychotrope puissant, il rend tous les consommateurs reguliers dependants, c est une drogue comme une autre. Tu n as pas de honte a avoir vis a vis de cette dependance, elle est malheureusement "normale". Et il y a des solutions pour la stopper.
C est deja super que tu sois consciente de ca, que tu ais essaye ne serait ce que ces deux jours tu sais. Cela t a montré que seule cela allait etre vraiment pas simple, cela t a amené deja ici blunk

Tu vas trouver tes clefs pour ces premiers moments difficiles, ou l envie est puissante. C est vraiment possible.
Oui tu es quelqu un de bien, ne serait ce que parce que devant ces difficultes tu reagis. Une mauvaise mere comme tu dis s en foutrais completement.
L alcool finit par mettre le meme masque a tous tu sais, et dessous il y a souvent, tres souvent quelqu un de bien.

Courage tu as fais un premier pas important.

salmiot1 - 23/11/2017 à 13h31

Bienvenue Marie,

Tu lances un SOS et tu as déjà été entendue par Flo qui te suggère d'entrer en contact avec un addictologue, une association . Personnellement j'ai trouvé ma solution chez A.A. comme deux millions d'alcooliques de par le monde. N'hésite jamais à les contacter, ils parlent en connaissance de cause vu qu'ils sont tous atteints de la même maladie que toi. Il en est de même des autres associations mais je ne peux parler que de celle que je connais et que je fréquente assidûment.
Tu réussis encore à donner le change auprès des autres mais toi, tu souffres et je te souhaite d'être rapidement libérée. C'est tout à fait possible, tu peux y croire.
Tu as fait un premier pas en t'inscrivant sur ce forum. Bravo.
Petite suggestion : ne prends plus le premier verre, un jour à la fois. Fais ton abstinence pour toi, aime -toi et pour rien ni pour personne, ne reprends pas ce premier qui attire les autres comme un aimant.

Bon courage, ne reste plus seule.

Olivier 54150 - 23/11/2017 à 20h53

Marie,
Pas grand chose à rajouter après Flo et Salmiot, Ils savent bien de quoi ils parlent et tu peux faire confiance.
Effectivement, tu as déjà fait un grand pas en admettant que l’alcool est un problème, en sachant que seul c’est vraiment difficile, et surtout en sachant que tu es une personne bien, n’en doute jamais.
Je dit souvent que l’abu l’alcool n’est qu’un symptôme, il faut chercher des problèmes inconscient, des choses pas compris…
Ecrire et partager reste essentielle pour avancer, ici tu aura toujours une réponse et jamais un mot de travers. Flo va t’aider à faire le point...c’est un pro pour ça. Si si.
Perso je te joint ce petit lien d’un petit site où j’ai rassemblé quelque infos sur le produit et te présente les gens qui m'ont aidé à ne plus boire une goutte depuis très longtemps. http://olivierm54.wixsite.com/communications/news-and-events


Un petit mot de R.M Rilke pour finir:
“Au fond, le seul courage qui nous est demandé est de faire face à l’étrange, au merveilleux, à l’inexplicable que nous rencontrons.”

A bientôt. oliv

Olivier 54150 - 23/11/2017 à 21h00

salmiot1
Des infos sur AA sont demandé sur le fil: "PREMIER PAS POUR ARRÊTER"
Je pense que c'est toi qui en parle mieux.
Merci pour eux.
oliv

Répondre au fil Retour