Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Ras le bol

Par Zigouillette88

Cela fait maintenant quelques années que je consomme de l'alcool de façon anormale. J'ai rencontré un psychologue pendant 2 ans sans succès. J'ai pris du baclophene pendant 9 mois sans succès également : allergies, médecin prescripteur qui ne peut ou ne veut augmenter la dose... Amélioration car je veux m'en sortir, mais depuis un mois environ alcoolisations quasi quotidiennes, difficultés à aller travailler le lendemain, mari qui fait la tête. J'en ai marre de tout ça. J'ai l'impression que je m'en sortirai jamais

Fil précédent Fil suivant

29 réponses


Moulin2 - 23/10/2015 à 14h37

Bonjour,
D'abord toute ma sympathie et bienvenue parmis nous.
Si tu vas t'en sortir. Pour entreprendre la grande guerre contre l'alcool, il faut un Tilt. Chacun a le sien, différend. pour moi ça a été le gros ventre provoqué par l'alcool.
Ici sur le forum, j'ai lu plusieurs fois : j'en ai marre d'en avoir marre. ça me Parle bien comme tilt.
Et puis regarde ce que tu as à préserver : un travail, un mari.
As tu pris le temps de lire les fils de ce forum ?
Pour moi ça m'a beaucoup aidé à me lancer dans la grande guerre.
Courage à toi.
Il est tout mignon ton pseudo, Zigouillette happy

Yuna29 - 24/10/2015 à 12h39

Bonjour Zigouillette,

Bienvenue parmi nous! tu dis que tu es allée voir un psy pendant 2ans, vous avez mis la main sur ta raison de boir? parce que, qu on le veuille ou non, on a tous une raison de boir, profonde ou pas...
Tu as l impression que tu ne t en sortiras pas, mais c est juste une impression... Tu bois quoi et à quelle heure?
Suivant les heures où tu bois, tu peux remplacer l alcool par une autre boisson! une tisane, un thé, un coca, un sirop à l eau... Si c est trop dur, fais le étape par étape... Ne stoppe pas d un coup si tu ne t en sens pas le courage...
En tout cas, tu peux te confier ici, c est vraiment un endroit propice pour poser les mots et les maux!

Allez courage!

Zigouillette88 - 04/11/2015 à 00h16

Je pense que j'ai commencé à boire suite à plusieurs accidents de la vie, ça a été ma façon de réagir. Sûrement pas par hasard, ma mère est décédée suite à une démence alcoolique et je pense que mon grand père paternel buvait également. Quelle hérédité !
Aujourd'hui encore j'ai bu. Pourtant j'ai fait en sorte d'occuper ma fin de journée (cinéma) mais ça n'a pas suffit... J'en ai marre, mes collègues de travail commencent à me sortir par les trous de nez, nous n'avons pas la même conception de notre boulot. Je prends trop à coeur. Et à la maison c'est pareil. J'en ai marre. Je ne fais plus rien. Je fais à manger et les lessives, rien d'autres. Le reste du temps, je suis sur mon canapé à regarder des conneries à la télé ou à faire des sudoku. Je culpabilise. Est-ce que je déprime ? Un traitement m'aiderait-il ? Je me pose la question... En tout cas ça va pas fort

Britanie - 06/11/2015 à 16h56

Coucou Zigouillette!

C'est vrai qu'il est bien sympa ton pseudo!

Bon, tu connais l'histoire du chat qui se mord la queue?
On en est tous un peu la...
Ça va pas trop bien dans nos vies...Alors on déprime un peu ou beaucoup...résultat on boit pour se sentir un peu mieux ou un peu moins mal...Et finalement on se sent ENCORE plus mal...Et on est ENCORE moins bien dans nos vies...

Alors comment faire pour que le chat arrête de se mordre la queue?
Arrêter de boire? Ou commencer par analyser les vrais soucis et les prendre à la racine?

Pas simple, tu vas me dire...Et oui, je sais...Juste trouver dans tout ça ou se situe la brèche et arriver à s'engouffrer dedans de telle sorte que le chat ne puisse plus tourner en rond.

Je lie tout les fils...Je viens de m'inscrire, et c'est finalement incroyable ce que nous avons tous à peu près en commun...Nos fragilités...Cette question d'hérédité...génétique...ou d'héritage psychologique...

Je commence à penser que la vérité de ce qui fait que nous parlons tous des mêmes souffrances, c'est notre incapacité à penser à nous...Comme tu le dis...Tu prends trop à cœur...

Je crois que nous sommes incapables de nous préserver, et que forcement, faut un remède pour pallier à la souffrance que cela engendre...

Quand serons nous capables de nous aimer avant de vouloir aimer l'autre?

J'espère ne pas avoir été trop pesante sur ton fil, ton post m'a inspirée, je crois!
Au plaisir de te lire.
Brit'

zabethm - 07/11/2015 à 19h20

Moi c'est ausi en m'arrêtant de boire que j'ai mieux analysé pourquoi je buvais.

zabethm - 07/11/2015 à 19h46

J'avais pas fini que ma réponse est déjà partie...
Je reprends donc.
En m'arrêtant de boire j'ai mieux analysé pourquoi je buvais:
C'était surtout pour apaiser mes angoisses. A partir de là c'est important de mieux s'armer face aux angoisses et il faut chercher tout azimut. Les analyser, trouver d'autres compensations (le sport, la méditation, la cuisine, la musique, enfin quelques chose qui nous plait, les médicaments...)
Et puis faut surtout pas rester seule avec ce pb. Et rien de tel que des alcooliques (ou anciens alcooliques) pour aider les autres alcooliques. Donc les forums c'est super, mais il y a aussi les groupes de paroles.
Important aussi de lister, par écrit si possible les avantages et inconvénients de notre consommation, les situations où l'on risque de craquer, les pensées négatives qui sont dangereuses et les parades que l'on met en place face à ça. Il existe des méthodes sur le net, très bien faîtes (voir le site aide-alcool.be)
Ensuite il y a les médicaments qui peuvent aider, au moins au début et aussi les cures.
Allez bon courage à tous, ça vaut le coup!

Britanie - 09/11/2015 à 11h21

Kikou Zabeth!

Et rien rien de mieux que ses pairs pour trouver de l'aide...
Merci pour ton site; je vais aller voir.

Je prends tout ce qui est prenable....Toutes les clefs sont les bienvenues pour s'en sortir!

A bientot
Brit

Zigouillette88 - 11/11/2015 à 12h06

Voilà Voilà, les bonnes résolutions ne durent jamais bien longtemps. Deux jours clean et hier soir le besoin plus fort que la raison... Je dis besoin car j'avais même pas envie. J'étais même plutôt écœurée à l'idée de boire, avec des sensations de nausées. Mais une fois le premier verre bu, l'enchaînement, au propre comme au figuré
Et ce matin je m'en veux je culpabilise de ne pouvoir résister, et je me demande de quoi aujourd'hui sera fait

Zigouillette88 - 12/11/2015 à 21h42

Ce soir aura été une bataille de tous les instants. Mais je pense l'avoir gagnée. Je vais me coucher avec un bon chocolat chaud !!!

Répondre au fil Retour