Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Pas tous les jours...

Par chloe09

91 réponses


chloe09 - 21/12/2017 à 09h52

J'en suis à 11 jours.
...

Roxy - 23/12/2017 à 23h10

Coucou Chloé
Bravo tu tiens et je te souhaite beaucoup de courage pour les fêtes qui arrivent.
J'ai vu addictologue en effet. Mais pour le moment ce n'est que pour la cigarette car je ne bois plus depuis 10 jours. J'ai une bonne raison faut dire. J'attends un petit frère ou petite soeur pour ma tite puce. J'espère que mes mauvaises habitudes ne vont pas jouées sur cette grossesse. Je croise les doigts pour avoir arrêté a temps.
Bises et joyeux NOËL à toi et à tous ceux qui nous lisent.

salmiot1 - 26/12/2017 à 14h34

Bravo Chloé et Roxy, c'est pour moi un plaisir de vous lire .


Roxy , c'est très important d'arrêter ce poison d'alcool vu que tu es enceinte ; fais-toi bien aider par tout ce que tu veux . Chloé et toi pouvez vous entraider comme vous le faites depuis quelques jours . Plus vous serez à vous entraider , mieux ce sera .
Chloé , fais bien ton abstinence pour toi car , à mon avis, c'est toi qui souffres le plus de cette maladie . Tout ton entourage en bénéficiera par la même occasion .

Continuez surtout à compter les jours et n'oubliez pas votre dernière cuite .

Bon courage et à bientôt

Anette - 26/12/2017 à 20h45

Bonsoir, je me prénomme Valérie, c'est la première fois que je discute de l'alcool avec des inconnues. J'ai 33 ans, je reconnais avoir un problème avec l'alcool depuis une quinzaine d'années, mais cela prend des proportions qui m'inquiète, je m'explique : ça a commencé par 1 ou 2 bières le soir dans ma chambre ( 18 ans ), puis par des bouteilles de martini (20 ans), puis retour a la bière avec introduction de cannabis à outrance (pendant environ 10 ans), ce qui m'a inévitablement menée a un burn out et crise de parano, je ne fume plus depuis 5 ans et j'ai même arrêté le tabac sans aucun autre substitut que le chewing-gum depuis 6 mois. En revanche celà fait environ 2 ans que je bois en moyenne 1 fois/semaine d'une manière effrayante, en effet je bois seule et ça peut aller jusque 4 bouteilles de vin coupé a la liqueur de pêche, je ne bois que pour l'ivresse car je n'ai aucun véritable soucis et quand je bois j'embête ma mère voir ma soeur par téléphone a rabacher des choses dont il me semble avoir fait le deuil ... il m'arrive aussi de ne pas vouloir boire, de boire un verre et ne pas y prendre de plaisir donc pas me resservir, et la bouteille reste 4-5-6 jours sous mes yeux sans aucune forme de desir ou besoin que ce soit .. je ne comprends pas bien ma conso qui détruit et effraie bcp ma famille et moi même.

chloe09 - 27/12/2017 à 13h51

Bonjour à toutes.

Félicitations Roxy, pour ce bébé ! Je pense que les stades précoces de la grossesse ne sont pas impactés par une consommation comme la tienne. Ne t'inquiètes pas. Ton médecin te le dira de toute façon. En tout cas bravo pour avoir arrêté d'un seul coup, c'est déjà très fort.

Et merci Salmiot1 pour ton soutien. J'avoue que depuis que je suis sur ce forum et que j'ai vu cet addictologue j'ai beaucoup plus de force pour avancer dans cette guérison. Donc sincèrement merci à toutes.

Et, Valérie, bienvenue ! Moi non plus, je n'avais jamais parlé de ça à des inconnus avant ces deux derniers mois. Et en fait c'est chouette et ça aide. Pas de jugement, pas de passif.
Ton histoire est intéressante car en tout cas elle montre que tu vas vers le mieux. Et puis il faut dire que les mère et les soeurs... !! Non, je blague. Si j'en crois mon expérience très récente je te dirais de trouver un addictologue, moi ça me motive grave. J'ai tenu 14 jours dernièrement, ce qui ne m'était pas arrivé depuis des lustres. Ceci avant le soir de Noël où je n'ai pas été trop excessive. Et depuis, retour à l'eau, alors que le 25 était tout aussi festif. J'ai prétexté mon début de grippe. Et plus intéressant encore, je commence à m'identifier à cette fille qui ne boit plus, qui pourrait même gérer sa vie et son boulot, surtout son temps, de meilleure manière ! Sans temps de récupération de cuites...
Je sais que je vais boire dimanche, le 31. Mais j'ai l'impression d'avoir passé un cap.

Tiens-nous au courant, Valérie. Tenons-nous toute au courant. On va y arriver.

Chloé.

Anette - 27/12/2017 à 14h34

Salut les filles j'ai pas vraiment pense à voir un médecin, puisque j'ai du mal à me sentir malade, je crois que Je m'en suis convaincue à la vue de mes relations qui se degradent avec mes proches.

Bravo roxy tiens bon, tu le fais pour 2 et même pour 3 car J'ai cru lire que tu avais déjà un premier enfant.

Merci Chloé pour ta réponse, J'ai souvent entendu parler d'addiction psychologique peut être est-ce ce qui explique qu'un tuteur à qui tu rends compte t'aide bcp, un peu comme les diethetieciennes.

Courage à nous, pour ma part je ne fete pas nouvel an mais je suis en repos le 31 midi jusque mercredi je vous dirais si J'ai bu ou non ..

chloe09 - 02/01/2018 à 09h08

Bonjour à tou(te)s

Jour 1.

La soirée du 31 a été l'occasion pour moi d'apprendre qu'au moins deux de mes amis sont l'un alcoolique, selon ses propres mots, l'autre addict au joint et/ou à l'alcool selon disponibilité. À mon avis nous n'étions pas les seuls dans ce cas dans cette assemblée où il y avait deux fois plus de bouteilles que d'humains !
Aidée sûrement par les verres ingurgités je leur ai parlé de ma démarche avec l'addictologue, ce que je pensais vraiment garder pour moi. Finalement j'ai l'impression que c'est une bonne chose. Je crois que ça peut m'aider de ne pas cacher ça comme un truc honteux.

Donc voilà, jour 1 mais optimiste.

Valérie, quand j'avais 24 ans un médecin m'a dit "l'alcoolisme c'est facile à diagnostiquer, c'est quand l'alcool a un impact sur votre vie, quel qu'il soit, petit ou grand : difficulté à se lever alors qu'il le faut, relations rendues plus compliquées à cause de votre consommation, simple difficulté à maîtriser votre consommation lors d'une soirée alors que vous l'auriez décidé, etc."
Donc oui, tu es malade, tu es addict, au vu de ce que tu décris. Certainement addict psychologiquement, comme moi : aucun symptômes physiques de manque quand j'arrête, mais "devant" boire régulièrement et de préférence trop.
C'est difficile à maîtriser. D'où l'addictologue. Je te le recommande vraiment. Moi j'ai l'impression d'être déjà bien plus forte, même si ça n'est pas gagné...

Bref, bonne année à vous tou(te)s ! Pleine de jus de citron, tisanes et autres Badoit... blunk
Chloé.

Roxy - 08/01/2018 à 21h50

Coucou tout le monde, pardon pour ma longue absence.
Je commence par vous souhaiter une très bonne année. Qu'elle soit porteuse d'espérance dans votre combat.
Merci pour vos messages Chloé et Salmiot suite à mon annonce bébé. Je sais que du coup j'ai un petit coup de pouce supplémentaire par rapport à vous.
Et à Valérie je te rassure j'ai mis très longtemps à me dire que j'avais un réel problème avec l'alcool avant de pousser la porte d'un centre de soin pour voir un addictologue. Pour être honnête je pense que je boirai toujours autant si je navaisnpas appris ma grossesse. Je sais que ce n'est pas bien mais comme quoi on peut toutes et tous y arriver en se prenant en main.
Si moi j'y arrive il n'y a pas de raison que vous non.
Alors certes je ne bois plus une goutte depuis le 15/12 mais je continue à suivre quand même le fil de cet échange entre nous.
Je vous de grosses bises en vous souhaitant encore mes meilleurs voeux de bonheur et surtout de santé. Vous verrez même s'il manque se fait sentir parfois il est trop bien de se lever le matin sans avoir mal au crâne.

Roxy

salmiot1 - 09/01/2018 à 09h24

Excellente année à toi Roxy et excellente grossesse sans alcool .
Si même un jour le manque se fait sentir , dis-toi que ce jour-là tu ne boiras pas une seule goutte du premier verre et que tu reporteras cela au lendemain . Et le lendemain, même processus . Vis bien ton abstinence un jour à la fois et ne reprends pas le premier verre .
En plus de ce forum , je t'invite à rejoindre celui " de l'Ombre à la Lumière" où tu auras plkus de soutien encore car beaucoup plus nombreux et ouvert jour et nuit tous les jours de l'année .
Nous avons déjà suivi une amie toute sa grossesse et aujourd'hui le bébé vient d'avoir un an .
Reste bien ici aussi et fais ton possible pour y venir au moins une fois par jour , ce n'est rien de trop ;

Belle journée à toi et bisous

salmiot1

Répondre au fil Retour