Par chat

Chattez avec
Alcool Info Service

Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs PDF Imprimer EnvoiMail

Le fil de discussion réservé aux femmes

Par Alcool Info Service

234 réponses


GinA - 08/07/2019 à 15h46

Bonjour Anneur55,
Ton ordinateur n’est pas défectueux, j’ai posté 2 messages ici depuis juin et ils n’ont jamais été publiés. Pourtant je n’y parlais que de ma détresse d’avoir rechuté. Je n’ai tenu bon que 2 journées en juin et mon corps crie à l’aide, il n’en peut plus et moi non plus. Pourquoi est-ce si difficile? À chaque lever je me dis que je ne toucherai pas à ce poison mais à partir de 11:00 ma volonté faiblit. Pour ma part, je ne peux essayer ton truc, j’aime trop le goût et l’effet pour regarder les verres. L’amas de bouteilles vides devrait suffire à me dégoûter... Dommage que je ne trouve aucun réconfort dans les réunions AA. Je ne sais plus quoi faire, quoi lire, comment m’en sortir et je suis très inquiète pour ma santé.
Bonne chance à tous et bonne continuation pour ceux qui sont sur la bonne voie. Je me souhaite d’y parvenir enfin.

salmiot1 - 08/07/2019 à 19h53

Bonsoir Gina,

Tu ne trouves aucun réconfort dans les réunions AA dis-tu . Possible , AA n'est pas la panacée universelle . As-tu fait un seul groupe ou plusieurs . J'ai connu un groupe où j'en sortais plus mal que lorsque j'y entrais . J'ai changé de groupe et ce fut parfait . Le Mouvement est constitué de membres plus différents les uns que les autres mais ayant un problème commun : l'alcoolisme et en règle générale , c'est ce point commun qui fait que tout se passe bien dans la plupart des cas .

Bon courage à toi

salmiot


Carojack - 08/07/2019 à 20h54

Coucou à toutes
Ça fait un petit moment que je ne suis pas venu, je combats toujours, je suis accompagnée par les professionnels en addictologie. Une infirmière, un médecin et une psychologue. Là ça fait 1 mois que je n’ai pas touché une goutte d'alcool Et je me sens de plus en plus forte.
J’ai enfin intégré que ma consommation d’alcool est lié à des po blé magique dans ma vie, on a pointé du doigt beaucoup de chose, on a beaucoup parlé de tout et de rien parce que l’alcool est certe ce que l’on voit mais le mal être est plus profond... comme un peu la partie immergé de l’iceberg.
Je suis fière, même si les démons sont toujours présents, j’arrive aujourd’hui à les repérer et essayer de les éloigner.
Et mon premier pas à été sur ce forum.... vous êtes sur la bonne voie, faites vous confiance
Courage à vous toutes
Amitiés

Christel - 09/07/2019 à 00h03

Bonsoir,

Je n'ai pas lu toutes les réponses (ça fait beaucoup blunk) mais je me sens comprise. Merci à toutes.

Christel - 09/07/2019 à 00h18

GinA,
Tu décris exactement ma situation. Le sentiment de manque est juste affreux. Il te pénètre dans tout ton organisme. Les 3 premiers jours sont les plus durs. Mais tu continue à penser au whishy. Pour ma part j'ai fait un sevrage de "_ jours dans une clinique et me suis jamais sentie mieux. La première chose que j'ai faite en sortant ? Acheter deux bouteilles de whisky pour feter ca. Je suis pathétique a ce point et j'ai vraiment l'impression que je n'y arriverai jamais.

GinA - 09/07/2019 à 14h32

@Salmiot: Merci pour vos encouragements. Oui j’ai essayé plusieurs groupes sans succès.

@Carojack: Heureuse d’avoir de tes nouvelles et de voir que ça va bien de ton côté. Tu as même réussi à changer les « problématiques » en « po blé magique », ce n’est pas rien blunk

@Christel: Courage à toi! Je crois que le fait qu’on culpabilise et qu’on s’en veut nous enfonce encore plus. Il faut apprendre à se pardonner et se relever.

J’ai enfin réussi à tenir une journée complète. Que c’est long une journée sans boire! J’ai essayé de me tenir très occupée pour ne pas trop y penser, j’ai bu 2 bières sans alcool et me suis couchée à 20:30. Je suis fière de ma mini-réussite.

Un jour à la fois? Je dirais plutôt une heure à la fois, voire une minute...

Bonne journée à toutes!

Suchislife - 11/07/2019 à 08h53

Bonjour à tous et merci pour vos témoignages !

J'étais venue écrire ici il y a quelques temps( mois). Ces cinq derniers jours ont été mouvementés de mon coté. Mais c'était sans doute le moment pour que les choses changent.

J'ai réussi ( l'alcool aidant) à parler à ma grande sœur, à lui dire que ces derniers mois j'avais passé beaucoup de temps à m'auto-détruire. Il y a eu des larmes, puis un silence qui a duré quelques jours et hier soir elle est revenue vers moi en me disant pleins de mots doux, et apaisants.

J'ai donc pris rdv au CSAPA pour la fin du mois de juillet. J'ai encore du mal à accepter et j'ai tendance à me dire que je vais leur faire perdre leurs temps.. J'ai peur mais je sais qu'il va falloir que je passe par là pour avancer.

Je viens régulièrement ici pour vous lire et me donner du courage. J'espère réussir à rebondir comme vous le faites, et affronter ma peur des médecins et de tout le reste.
Je sais que rien n'est gagné alors je vais avancer petit pas par petit pas ( bon j'avoue que pour le moment j'avance plutôt à l'aveugle..)

Courage à toutes.

GinA - 11/07/2019 à 16h48

Merci à toi aussi pour ton témoignage Sushilife. C’est ce qui m’aide le plus dans ma démarche, venir ici lire des témoignages des réussites mais également des échecs. Bravo pour tes démarches et je te souhaite sincèrement bonne chance! Pour ma part je n’en suis qu’au 4ème jour d’abstinence. Je dois être vigilante 24 heures sur 24, 365 jours par année. Le problème c’est que je finis toujours par me dire que là, ça y est, je serai capable de recommencer à boire raisonnablement. Ouf! J’espère que j’ai enfin compris que non? Pourtant j’en doute... Je me sens agressive, comme à chaque fois que j’arrête de boire, mon conjoint en subit les conséquences, et mes nuits sont agitées. Quand la boucane me sort pas les oreilles je prends un comprimé d’ativan. Mais comme ça peut causer également de l’addiction, je fais attention. Je goûte à de nouvelles bières 0% alcool et au lieu d’en boire 10-12, 2 me suffisent amplement. Il est 10:45 AM ici au Québec, j’espère ne pas avoir trop soif aujourd’hui et je vous souhaite à toutes une excellente fin de journée.
GinA

Carojack - 12/07/2019 à 08h40

Coucou Suchislife,
Je suis moi même suivi par le CSaPA depuis février de cette année, à ma demande, un pas suivant après l'inscription sur ce forum. Pour ma part ils sont exceptionnels, pas de jugement, de l’écoute, de l’aide. Des gens formidables qui font un travail Magic.
Le chemin est long et compliqué mais il en vaut la peine, je suis à un mois sans alcool, jusqu’à maintenant il’y Avait des rechutes occasionnelles, on en a parlé, on les a déculpabilisées, on regarde les jours sans qui au fur et à mesure ont été de plus en plus nombreux. J’ai toujours des envies mais je suis plus solide pour lutter contre.
Rien qu’un jour est une victoire. Prenez votre temps, laissez vous appréhender cette nouvelle vie sans l’alcool, et comme j’aime bien dire « paris ne s’est pas construit en un jour »
Courage à vous.
Amitiés
Carojack

Répondre au fil Retour