Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Besoin de motivation

Par cathynette

Bonjour, voilà je sais que je suis alcoolique. C'est un fait que je ne peux plus nier maintenant. J'en suis même arrivé à boire et à me saouler au travail. À boire des bières à peine une heure après le réveil . Jusqu'à 8 litres par jour.
Vous allez certainement me conseiller d'aller voir un médecin, un addictologue, ou un groupe de parole. Oui d'accord, mais un coup de pied dans le derrière pour me faire bouger serait le bienvenu !!! Je n'ai personne pour m'accompagner, me prendre par la main et me dire "aller on y va"!!
En ce moment où j'écris, je lutte pour ne pas courir vers le frigo me prendre une bière...
J'ai pleinement conscience de foutre ma santé en l'air.
Je vis seule, ma famille est trop occupée dans sa vie et je sais qu'ils ne comprennent pas mon alcoolisme.
Mon copain est loin les 3/4 du temps . Bref à part mon chat.... ici personne pour m'aider.

Fil précédent Fil suivant

177 réponses


Olivier 54150 - 27/07/2016 à 01h16

Bonjour,
Beaucoup d'alcooliques et d'alcoologue pensent qu'il faut toucher le fond pour enfin faire les démarches vers des soins. Je trouve ça très triste, mais hélas, ce que je constate autour de moi le confirme. (surtout avec la bière)

Pour ma part lorsque j'ai compris que j'étais dépendant, j'ai vu mon médecin qui m'a prescrit de l'Aotal.
Traitement qui n'a fait aucun effet sur moi.
J'ai donc décidé de ne plus lutter et bu de plus en plus.
Une dégringolade dans l'enfer de la dépendance. 3, 4 voir 5 bouteilles de ricard par semaines, Trop mal Trop peur de tout perdre, je suis parti en cure 6 semaines dans les Alpes.
C'était en 1998. Je n'ai plus jamais re consommé depuis.
Voilà, je sais comment c'est dur, je sais l'angoisse de la dépendance. Mais on s'en sort, tu es bien partie, courage, et comme dirait Jacques Salomé : "l'impossible est juste un petit pas après le possible."
oliv
vois aussi "Le dernier pour la route" d'Hérvé Chabalier Livre et ou film...

cathynette - 27/07/2016 à 10h56

Bonjour, merci Olivier pour m'avoir répondu.
Hier j'étais pleine de motivation. J'ai commencé à consommer qu'après 16h. Et je n'ai bu que 5 petites canettes de bière. Un record pour moi.
Mais effectivement je suis d'accord avec toi, je crois que tant que l'on a pas touché le fond on a du mal à se prendre en main. Pour ma part, le fait de boire ne m'empêche en rien d'avoir une vie normale, ça ne m'empêche pas d'aller bosser, de voir des gens, même si je ne sors plus trop, par peur de recommencer à passer ma journée dans les bars...
Mon plus gros soucis c'est que ça a bouffé toute ma volonté. Du coup, je reste chez moi, canapé/ bière.... j'en arrive à même plus faire le ménage dans mon appartement.
J'aimerais croire qu'il est possible de changer avant de finir en loque humaine déchirée du matin au soir.
Merci pour l'idée du livre/film.
Bravo pour t'en être sorti.
Courage à tout ceux et toutes celles qui liront ces messages.

tiote1976 - 27/07/2016 à 14h24

Bonjour
Et si on se soutenait? Je viens tout juste de m'inscrire....
Je ne peux donner un coup de pied aux fesses, ni te prendre par la main, mais au moins être là, te soutenir et trouver du soutien également si possible.

cathynette - 27/07/2016 à 15h44

Oui je prend le soutien avec plaisir et chacun a le mien en retour. Il faut y croire. Trouver le pourquoi et mettre en place le comment. C'est dur, c'est long, mais je suis sûre que l'on peut y arriver. D'autre l'on fait, alors pourquoi pas nous!!!! Il y a forcément une solution, sinon il n'y aurait pas de problème....
Croyez en ce que vous voulez, mais croyez y de toutes vos forces!!!!

tiote1976 - 27/07/2016 à 16h21

Tu es tout à fait dans le Vrai !!! Et ta façon de relativiser, d'écrire ici me plaît beaucoup! Voici un message motivé et très optimiste! Ce ne sera pas simple c'est sûr....mais ce n'est pas irréalisable !!! Alors zou, pour moi, ce jour, c'est le Jour 1 sans alcool !! Courage !!! On va y arriver !!!

cathynette - 27/07/2016 à 17h13

Courage tiote1976.
Et si tu veux on se tient au courant de notre évolution ici même. l'Union fait la force!!!! Même en cas de coup de blues....

tiote1976 - 27/07/2016 à 21h06

Avec plaisir! belle soirée à toi.

Olivier 54150 - 27/07/2016 à 21h44

“J'aimerais croire qu'il est possible de changer avant de finir en loque humaine déchirée du matin au soir.”
Bien sûr que c’est possible.
Chaque personne est différentes face au poison.
Comme toutes les maladies, plus ont réagi tôt, mieux c’est.
Quelques bières par jour, même douze, n’amènent pas à une alcoolisation faramineuse.
Comme tu dis, cela n'empêche pas de vivre.

Mais il y a une autre sorte de déni, celui de ne pas faire le rapprochement entre ses problèmes et son alcool et cela peut être très vicieux.
L’autre problème, c’est l'accoutumance, les doses augmentent fatalement.
Autre piège et pas des moindre, c’est de pouvoir s'arrêter quelque jours, ce qui va faire croire à une maîtrise, et on replonger systématiquement.
Pour moi, c'était impossible d'arrêter 24h, même 12h, même 6. J’aurais bien voulu. Mes premières 24h sans, fut pour moi, comment dire? Très douloureux malgré le Valium, mais aussi un grand ouf, c’est possible ! Alors 24h par 24h tout le monde peut le faire.
oliv

alexia57 - 05/08/2016 à 10h00

Olivier, merci pour tous tes messages....Mais dis moi, comment fait on 24H par 24H quand on est invités à diner, à sortir et que tout le monde va te servir du vin ou dela bière, et que si tu ne prends pas un verre, c'est que tu es enceinte ?
Et dire que tu en veux pas boire, c'est avouer que tu es alcoolique à tout le monde ....alors que tu ne veux pas le motnrer, vu que les gens ne te voient pas comme cela...
Et pourtant tu sais qu'apres le premier verre, tu n'arriveras pas à arrêter....
C'est le problème du premier verre !
comment gérer sans s'isoler de la vie sociale où l'alcool a une grande place...?
Merci pour ton soutien

Répondre au fil Retour