Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour les consommateurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

1,2,3... on arrête ensemble ?

Par papilloncorse

Bonjour !
J’ai essayé d’arreter, mais toute excuse est bonne pour reboire un verre... parler à mes proches...? Ils ne me comprennent pas... les réunions, trop loin, aucun problème dans ma vie pour invoquer une excuse... juste l’impression qu’un défi pourrait m’aider... mais sans mensonge... et rien à gagner... sauf notre santé... et enfin une vie NORMALE !

Qui me suit ???

Fil précédent Fil suivant

4 réponses


etiam - 08/11/2018 à 15h19

Bonjour papilloncorse, ce qui m' a interpellé dans ton message c'est la fin.
Avoir une vie normal !
pour ma part c' est ce que je souhaite le plus ...
Je suis maman de 3 enfants et marié depuis bientot un ans?, du travail et un toit au dessus de ma tete..., tout pour me sentir bien, et pourtant je consomme.
Je ne consomme que le soir, la journée cela me revulse rien qu' a l' idée de boire. Mais le soir c' est devenu un besoin et une habitude. Pas seulement pour me détendre mais aussi pour dormir une nuit complete avec le risque de la gueule de bois.
Quand je ne prend rien alors mes nuits sont un enfer et j' ai autant de mal à me lever.
Voilà un débutde message qui décrit mon problème. Et toi ou en es tu?

ydur14 - 08/11/2018 à 16h19

j'ai 37ans marié avec 2 enfants ,à cause de l'alcool je vient de perdre ma femme mes enfants ma vie de famille ma maison que l'on venait d'acheter , je sais pas comment j'ai fais pour en arrivé là mais j'en suis là. j'ai honte de moi . J'ai toujours promis à ma femme que j'allais arrêter mais je tenais 1 semaine et j'avais besoin de boire un verre , le problème c'est que quand je commence j'arrive pas à m'arrêter c'est plus fort que moi , je suis un danger pour moi comme pour les autres car sa m'arrive de boire au volant, je trouve une place sur le côté de la route pour picolé tranquillement avant de rentrer à la maison et je vais boire un maximum de verre car je sais qu'une fois à la maison je pourrai plus boire, ma femme déteste l'alcool , faut être bête de penser que sa femme va pas sentir l'alcool ni meme voir l'état d'ébriété !! et elle me tape un scandale dans lequel j'ai bu et moi je nie "non j'ai pas bu " . C'est vraiment minable . je sais pas où je veux en venir en écrivant tout ça . Il y a 3 jours j'avais picolé je suis rentré bourré, je suis aller faire un câlin à ma fille car elle voulait me faire un bisou avant de dormir. Et je suis parti me couché, j'étais trop raide pour passer la soirée avec ma femme , j'me suis endormi habillé comme une merde dans notre lit. jusqu'au moment où elle est venu me réveiller en furie pour me dire que j'étais bourré que je puais l'alcool elle m'a giflé 5 6 fois pour que je parte je l'ai poussé violemment pour quel me laissé dormir sans est suivi de la violence verbale et physique je ne l'ai pas frappé mais je l'a poussé assez fort pour qu'elle arrête de me gifler .... et elle a pris les enfants et elle est parti bref sa fait plusieurs fois qu'elle me met en garde par rapport à l'alcool mais la c'est la goutte d'eau . j'ai tout foutu en l'air , j'ai tout brisé à cause de l'alcool car j'avais trop honte d'en parler trop d'admettre. aujourd'hui j'ai honte mais jveux m'faire soigné car sa peut pas durer , c'est pas une vie . ma vie je la voyais avec une famille heureuse. dorénavant ma vie ne sera que solitude .

patricem - 08/11/2018 à 17h28

@papilloncorse

vous savez quoi ? Ne serait-ce que tous les AA qui sont sur ce site font ce défi chaque jour : 24 heure à la fois. Vous verrez que vous n'êtes pas seul...

@etiam

ce que vous décrivez ressemble à du sevrage physique. Allez consulter votre généraliste pour avoir du valium et un léger somnifère pour passer la première semaine. Comme le valium assomme, si vous devez conduire, parlez-en bien à votre médecin.

@ydur14

j'en ai connu qui se sont fait chasser de chez eux et ont pu revenir en faisant sérieusement amende honorable : cure, puis AA pour ne pas rester seul face au problème. Et cela a pris des mois pour être de nouveau accepté par leur conjointe.

Courage à tous,

Patrice

etiam - 10/11/2018 à 16h00

Merci Patrice pour votre réponse et j' espère que pour Ydur et Papilloncorse tout ira mieux,
J'ai beaucoup pris de recul ses trois derniers jours et je lis un maximum de témoignages et je me renseigne encore plus sur la maladie.
J' ai aussi et enfin demandée de l' aide à mon mari... On s' est mis d' accord pour que je ne lâche pas et il est même très content de ma décision de ne plus consommer.
J ai hâte de me dire " moi je voulais mourir??? " . parce que finalement c' est ca.
j' ai repris le sport et je recommence à lire mes bouquins...
Si mes nuits continuent d' etre trop difficiles alors oui j' irais voir mon médecin.
MERCI

Répondre au fil Retour