Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

nous n'avançons plus...

Par lilou

Mon coinjoint est lhomme ideale..mais il a bcp de probleme lié a un passé amoureux desastreux et une vie marginalisé qui la poussé dans la depression lalcool et la violence.
nous sommes en couple depuis plus dun an, je suis eperdument amoureuse et je sais que lui aussi mais ces pblm et sa consommation qui en resulte le pousse a devenir le diable en personne: insulte domination violence psychologique et parfois physique.nous navons plus de lien av ma famille qui le deteste et naccepte pas la tourmente dans laquelle je suis...je me sens seule car je ne peux en parler a personne.il deprime car il se sent coupable mais refuse de se faire soigner.3 jour idylique et une soire en enfer etc etc voila mon quotidien.je suis en recherche demploi seule a la maison en essayant de le soutenir mais je plonge dans une severe angoisse et jai peur des idees noires qui me traversent

Fil précédent Fil suivant

1 réponse


regardconscient - 04/12/2013 à 12h05

Bonjour LILOU,

Surtout la première chose à faire pour ta santé: NE PAS CULPABILISER, de plus les personnes dépendantes à l'alcool ont le "don" de culpabiliser l'entourange et principalement leur conjoint. Tu n'es pas responsable en quoi que ce soit de sa maladie. Le "À CAUSE DE" n'est qu'un motif pour boire.

Je ne pense pas que ce soit son passé qui l'ai poussé à la violence, C'EST LALCOOL QUI REND VIOLENT.

Protège toi c'est ta vie et ta santé qui sont en jeu. L'AMOUR oui, mais pas à n'importe quel prix. L'AMOUR est un partage, c'est à dire "avoir en commun".

Tu dis vouloir le soutenir, tu ne peux le faire que dans la mesure oû il décide de s'occuper de son alcoolisme, c'est seulement dans ce cas que tu pourra l'aider à faire ce qu'il a entrepris.

Tu es en couple que "seulement" depuis un an, pense à ton avenir, car gérer une personne alcoolique, crois moi c'est angoisses et idées noires et ce qui en résulte......

Tu dis "mon conjoint est l'homme idéal" tu dis aussi "mais...". Peut-être est il pas si idéal que ça !!!

Son passé amoureux désastreux !!! c'est l'amour qui te fait parler comme ça, car comme je te le redis: "le, à cause de...." n'est qu'une raison pour boire. La dépendance à l'alcool est une maladie PHYSIOlOGIQUE, c'est à dire MÉCANIQUE et non pas psychologique.

tu dis: "il deprime car il se sent coupable mais refuse de se faire soigner". Il dit se sentir coupable ? ou tu penses qu'il se sent coupable ?
Il refuse de se faire soigner parce qu'il considère qu'il n'est pas alcoolique, qu'il s'arrête quand il veut...

Il existe des associations pour ce que l'on appellent "les co-dépendants" c'est à dire l'entourage (famille, conjoint, enfants.........) La codépendance, ou dépendance relationnelle, est un ensemble de comportements inadéquats dans lesquels une personne s’implique au travers de la relation avec une personne dépendante. Le codépendant se fait une obsession de contrôler le comportement d’une personne dépendante, malgré les conséquences que cela peut engendrer dans sa vie, ou dans celle de l’autre.
Il perd la maîtrise de sa vie, en essayant d’aider à tout prix – mais souvent sans succès – la personne dépendante, et en sacrifiant son propre épanouissement. Il ne permet pas à la personne dépendante de changer, car elle se sent enveloppée, étouffée par l’autre qui vit en elle par procuration.

Prend contact avec: drogues info services: 0 800 23 13 13 (de 8h à 2h tous les jours). L’appel est anonyme et confidentiel.

Bon courage
Hervé

Répondre au fil Retour