Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

je suis perdue et ai besoin d aide pour le comprendre

Par Alice13009

Bonjour à tous ,
Mon conjoint est alcoolique , mais il ne se considère pas comme tel . Il boit tout les soirs entre 5 et 6 bières à 8 voir 10°. Dernièrement il avait diminué sa consommation d'alcool et tout allait mieux entre nous . Puis un événement à son travail qui a entrainé un stress l'a fait se remettre a boire + .
Depuis une semaine des que je ne vais pas dans son sens il me fait une crise , il m'insulte (ce qu'il n'avait jamais fait avant ) . Il m'a quittée 2 fois en une semaine , je n'arrive pas à dire si c'est l'alcool qui parle ou si au contraire il pense ce qu'il dit .
je vis cette situation très mal puisque je n'ai pas mangé depuis 2 jours , je déprime complètement , je ne reconnais plus l'homme que j'aime ,
est ce que quelqu'un a déjà vécu la même chose , ou est ce qu il y a un homme qui a déjà vécu le même mal-etre que mon compagnon ?
Je n'ose pas en parler a mon entourage de peur d être jugée

Fil précédent Fil suivant

7 réponses


Flo66 - 18/05/2017 à 17h05

Bonjour Alice,
Oui tous ceux qui sont allés loin dans l alcool ont plus ou moins connu ca, et la colere est l expression d une peur generalement. L alcool fait le reste... Cependant vous n avez pas a subir ca je pense,qu elle soit contre lui c est une chose, il faut eviter qu elle devie sur vous. Sans haine, sans peur,v ous pouvez dire des choses. Je vous met ici la reponse d un moderateur a une autre personne, mais il y a des points tres interessants, je ne pourrais vous dire mieux sur ce qu il y a a faire. Pensez a vous, s il arrete il aura besoin de votre energie, votre amour, en attendant il faut preserver ca.

"En parler avec un alcoolique ce n'est donc pas tellement chercher à le convaincre qu'il boit - il le sait bien - mais bien plus l'amener à avoir envie d'en sortir, à lui faire sentir qu'il en est capable et qu'il en vaut le coup. Votre père a besoin avant tout de réconfort et d'amour. C'est en partie apporté par la bouteille aujourd'hui mais vous pouvez faire en sorte d'essayer aussi d'en apporter un peu vous-même.

Il serait trop long ici de vous expliquer ce que vous pouvez faire au juste. En tout cas prenez son alcoolisme comme un fait actuel et essayez de vous adresser à lui non plus pour le convaincre qu'il a un problème qu'il doit résoudre mais pour lui parler de vous, de vos émotions vis-à-vis de cela, de vos besoins. Demandez-lui de vous aider. Cette situation génère des émotions profondes chez vous (peur, colère...). Essayez d'identifier quels besoins non satisfaits se cachent derrière pour pouvoir lui en parler.

Quand vous vous adressez à lui employez surtout le "je" mais pas le "tu" qui accuse trop vite. Partez de vous pour parler de la situation. En lui demandant son aide vous lui donnez la possibilité de vous répondre et de choisir lui-même des solutions. Mais demandez-lui surtout des choses réalisables ! Ces petites choses faciles à faire qui vous satisferont tous les deux s'il arrive à les faire. Votre relation s'améliorera et il reprendra ainsi peut-être progressivement confiance en lui. J'ai l'impression en tout cas que votre père serait soulagé parfois de se sentir utile compte tenu du fait qu'il a perdu son emploi.

Enfin s'il ne veut pas être aidé il n'empêche que vous pourriez, vous, demander de l'aide pour vous. En vous rendant dans un Centre de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie (Csapa) vous montrerez que le problème existe. Vous y recevrez des conseils sur l'attitude à avoir avec lui mais aussi vous pourrez y déposer ce que vous avez sur le cœur. Cela vous soulagera d'un poids et vous serez plus en mesure de l'aider lorsqu'il le demandera. Utilisez notre rubrique "Adresses utiles" (http://www.alcool-info-service.fr/Adresses-utiles) pour trouver le CSAPA le plus proche de chez vous."

Courage il y a des possibilites reelles d aller mieux, meme si le deni est la chose la plus difficile et qu il faut parfois malheureusement, prendre de bons murs pour reagir. Venez ecrire ici, contacter un de ces centres, des assos comme l anpaa, toutes celles qui s occupent de l entourage, ne restez pas seule avec ca.


Alice13009 - 19/05/2017 à 00h01

Bonsoir , merci pour ce message ca fait beaucoup de bien d être comprise et surtout de ne pas être jugée ...
depuis quelques jours il est entré dans une sorte de mutisme il ne me parle pas . Il reste à boire et à fumer en ne m'adressant' pas la parole une seule fois .
Pensez vous que ses actes et ses paroles sont dues à l'alcoolisme ? Pense t il toutes ces méchantes choses qu'il me dit ?

yopol - 19/05/2017 à 10h44

Bonjour, je pense que votre conjoint est en train de prendre conscience du problème mais par fierté s'enferme dans son silence. Pendant la crise toutes les méchancetés qu'il vous dit il ne les pense pas. Il évacue ses problèmes comme ça mais vous ne devriez pas être la personne sur qui il peut vider son stress. Mon mari quand il est très énervé à cause de son travail passe sa soirée à râler sur tel ou tel collègue et plus il y a de verres plus ça empire.
Quand je n'en peux plus de l'entendre et lui dit de se calmer il devient encore plus énervé et là j'ai droit aux critiques.
Il faudrait que nos compagnons évacuent leur stress et prennent plus confiance en eux mais autrement qu'avec l'alcool. Le sport ou une autre activité serait bien mais ça n'intéresse pas mon mari.

Alice13009 - 19/05/2017 à 12h34

Bonjour , merci pour votre réponse . C'est exactement pareil pour moi . Ca me fais beaucoup de mal car j ai l impression de souffrir plus de son alcoolisme que Lui .
Il a arrete le sport et depuis il boit + ...
je ne sais pas comment l'aider car quand j essaye de Lui en parler soit il est dans un moment de lucidité et il me dit quil comprends quil va essayer d arrêter , soit il est dans un mauvais jour et il le prend comme une insulte

Lola75 - 19/05/2017 à 17h09

Bonjour Alice
Je vous comprend tout à fait je vos la même chose actuellement sa fait deux jour qu' il ne me parle plus il est a des propos méchants il ce fou complètement de moi mais dit qu' il m.aime je suis autant pomme et j en souffre énormément

Flo66 - 19/05/2017 à 17h21

Bonjour Alice,
Oui l alcool a une part majeur dans son comportement. C est comme si ca fermait la reflexion. Un stress, une peur et les reactions viennent en protection de facon irreflechies. Quand vous lui parlez alcoolisé cela touche sa honte, son mal etre, le fait qu il va devoir arrete, son impuissance face a des dechirures fortes en lui... Et parfois ce n est pas un mot dit par vous qui peut etre declencheur, c est juste ce qu il evoque en lui. Pareil pour les attitudes, on peut prendre de la bienveillance comme une forme de pression par exemple. Mais je vous le redis il faut etre assez claire et vous proteger de ces moments de violence. Subir n est pas l aider...
Quand il est sobre je vous recommande de suivre les precieux conseils du moderateur, abordez les choses de cette facon permet de vraiment dialoguer. C est dans ces moments qu il faut faire passer de l amour, de l aide. Et vous protegez dans sales moments vous permettra d avoir l energie pour ca.
Courage et ne restez pas seule.
Bon week end

lilou6721 - 19/05/2017 à 18h55

Bonjour Alice .
Je suis compagne d alcoolique . Que dire ça commence comme ça cadre supérieur sportif et l enfer l'engrenage les insultes il boit un peu beaucoup il est fatigué énervé et puis il perd son travail et puis son permis et vous devenez son souffre douleur il vous boude il crie il hurle il ne vous parle pluS les crises sont de plus en plus en plus violentes et vous vous retrouvez seule à rester au travail le plus tard possible de peur de le croiser , la peur de la crise .... ce n est pas à vous de le sauver mais a lui .... il ne fera que vous entraîner vers le fond vous rendre coupable vous isoler vous empêcher de voir des des gens vous empêcher de faire du sport car l alcool brise tout .... la cure les médicaments ... la garde a vue il me fait tout subir je suis prisonnière je ne peux pas m échapper j ai essayer de partir ..... courage

Répondre au fil Retour