Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

difficile au quotidien....

Par soruso

46 réponses


julynosoucy - 07/12/2017 à 16h28

effectivement il faut qu il ait le declic, aprés je serais vs mettez du piment ds votre couple méme si c est dur....ds le sens ou il ne pourra pas vs reprocher que c est de votre faute car vs ne faites plus l amour. prenez le a son propre jeu et priez pour que ça marche ou du moins pour lui donner ce fameux declic....avec tte mon amitié.... une femme ds le méme cas que votre homme et qui pense que ce serait une solution......

sab1176 - 07/12/2017 à 17h46

bonsoir

Je vois des situations bien plus compliqué et pour certaines pour els enfants il serait mieux de partir

moi je suis à nouveau perdue il me reproche que notre descente est lié à moi qu'avant j'étais pas comme çà plus amoureuse etc ( qu'il attends autre chose de moi aujourd'hui que c'es à moi de bouger ) donc je dis rien j'encaisse car comme il est ans le déni impossible de lui dire que j'ai changé à cause de lui de son alcoolisation même si elle est faible par rapport à la votre ..................
il faudrait qu'on soit comme avant mais moi dsl je n'y arrive plus je suis désolée et me reprocher sans arrêt cela je peux plus ( si encore cela faisait des mois qu'il avait plus rien ) j'essaie encore de lui donner malgré tout ...........

là je via smal j'ai envie de tout casser de hurler et il faut que je rentre maison

Marion33500 - 07/12/2017 à 21h39

Bonsoir,
Cette après midi j’ai commencé à lire le fil de votre discutions (que je n’ai pas encore fini) et j’ai ressenti comme une histoire de déjà vu.
Une histoire de déjà vu dans ma propre vie. Une histoire, un problème auquel je ne trouve aucune solution.
Pour faire cours, je suis maman d’une première union de petite jumelles de bientôt 4 ans. En couple depuis 3 ans avec mon conjoint alcoolique (conscient de l’etre) et papa d’un petit garçon de 5 ans que l’on a 1 week end sur 2. Nous avons recemment eu une petite fille qui a 2 mois et demi. J’ai entendu tous le long de ma grossesse à l’arrivée de ma fille j’arrete l’alcool. 2 mois après avoir accouché rien n’a changé. On est toujours à 7 litres passe de whisky par mois (oui j’ai compté), il ne veut pas se faire aider par des spécialistes mais me reproches de ne rien faire pour l’aider. Il s’en prend à tous le monde dès qu’une chose ne va pas. Je ne sais plus quoi faire ni comment l’aider sa famille ne sait même plus comment le prendre parce que là moindre chose est source de conflit avec lui. Je l’aime mais la situation me pèse énormément je prend sur moi pour les enfants mais encore combien de temps? Le quitter ne serait pas l’aider ca l’enfoncerai encore plus.
Je pourrai vous en dire encore et encore mais vous savez ce que c’est.
J’espere pouvoir trouver parmi vous une réponse pour l’aider à réduire sa consommation pour commencer.

Senga - 08/12/2017 à 14h20

Bonjour à tous,
On est tous dans la même galère, certes à des degrés différents.
Ali, je ne peux pas te donner de conseil, tout ce que je sais c'est que si elle ne l'a pas décidé, malheureusement tu ne peux rien faire pour elle. Penses à toi, tu n'as plus le choix, ne culpabilise pas, tu as fais ce que tu as pu. On ne peut pas sauver les gens contre leur gré...
Marion, je te donne juste mon vécu, mes enfants et moi pensions que la séparation l'enfoncerai, finalement ce n'est pas arrivé (soulagement...), il n'a pas eu le déclic qu'on espérait mais il n'est pas tombé encore plus bas. Après notre situation est différentes, mes enfants sont plus grands, je te souhaite beaucoup de courage...
Ma chère Soruso, je t'avais répondu le week-end dernier mais ça n'a pas été publié (mauvaise manip de ma part...?)... J'espère que les efforts de ton mari se poursuivent, tu n'en as toujours pas parlé à ton entourage? De mon côté, les enfants vont mieux, on a pris notre rythme. Je reconnais que pour l'instant je suis bien, je ne fais pas de plan pour l'avenir, je laisse les choses venir. Lui il se maintient, il bascule plutôt du bon côté j'ai l'impression. Ses problèmes ne sont pas réglés mais chaque fois que je l'ai vu où eu au téléphone il n'avait pas bu.Il vient faire Noël avec nous et ma famille, on verra.. Je t'embrasse, donne moi de tes nouvelles.

Bon courage à tous.

Marion33500 - 08/12/2017 à 22h26

Bonsoir à tous,
Encore un vendredi sympa. Une des jumelles et malade 39 de fièvre et la seule chose qui trouve à faire lui crier dessus parce qu’il peut pas voir le match tranquille. Partir j’y pense mais je peux pas me résoudre à me dire qu’il faudra lui laisser les enfants 1 week end sur deux. Je vois une assistante sociale mercredi mais j’hésite à lui en parler je veux pas qu’on me retire la garde des jumelles. Je tenterai bien une discution avec lui mais on ne peut pas parler avec lui il a toujours raisons et si on est pas content c’est pareil.
Je suis contente pour toi Senga que ça évolue positivement pour toi. J’espere que vous passerez un super noël.
Bonne soirée à vous

sab1176 - 11/12/2017 à 09h28

Bonjour

Week end trankil , il semble plus calme ( effet magnétiseur je sais pas ) pour le reste consommation plus modérée aussi

à suivre mais on respire à nouveau ( mais de nouveaux des soucis avec son frère et je sais que pour lui c'est une grande souffrance leur je m'en foutisme )

Marion je bosse dans le social on ne retire pas les enfants comme çà tu as rien à te reprocher toi justement elle peut aider ( recherche appart financier etc ) mes collègues sont confrontées chaque jour à ces situations

oceanecastel - 11/12/2017 à 14h58

bonjour,

J'ai l'impression que tu racontes mon histoire.

courage...

Moderateur - 20/12/2017 à 16h37

Bonjour à vous qui lisez ces témoignages édifiants. Peut-être y reconnaissez-vous votre propre histoire ?

Beaucoup ont déjà écrit ici pour le dire et raconter à leur tour. Nous ne pouvons qu'encourager de vouloir en parler.

Cependant au-delà d'un certain volume l'arrivée d'une nouvelle histoire au sein d'un fil de discussion qui en comporte déjà plusieurs risque de passer inaperçu.

Si vous désirez raconter votre histoire vous pouvez bien sûr continuer à utiliser ce fil de discussion, ne serait-ce que pour dire "moi aussi".

Mais je vous encourage également à créer votre propre fil de discussion. Créer votre propre fil donnera une meilleure visibilité à votre problématique et favorisera qu'on y réponde.

Enfin n'oubliez pas de répondre aussi aux personnes qui vivent les mêmes choses que vous. Il y a dans votre expérience sans doute des conseils à partager, même si vous vous sentez vous-même démuni•e. L'entraide est ce qui fait la valeur de ces forums.

Le modérateur.

Moderateur - 20/12/2017 à 16h46

Bonjour Ali1234,

Avez-vous essayé de convoquer un "conseil de famille" pour leur exposer la gravité de la situation ?

Parfois on ne veut ou peut pas s'en occuper et on compte sur le conjoint pour trouver une "solution". On ne cherche alors pas vraiment à savoir. Mais cela peut changer si le problème est exposé à tous. Vous avez tout à fait le droit d'exprimer votre ras-le-bol à sa famille et dire que vous voulez partir mais qu'elle a besoin de ses proches pour prendre le relais. Vous obtiendrez peut-être des réactions.

Le modérateur.



Répondre au fil Retour