Par chat

Chattez avec
Alcool Info Service

Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour l'entourage PDF Imprimer EnvoiMail

Vivre avec un alcoolique

Par Tata85

48 réponses


longinus - 04/08/2018 à 12h59

@Alicia75009 désolé pour le temps de réponse

Pour commencer je le dis dans toutes mes interventions tout le monde est différent ... ce qui est sur c'est que c'est les mémes effets que la potion magique .... LOL mais c'est le poison magique ....

Deja pour ma part sur la derniere année je le disais et j'avais conscience de mon alcoolisme je ne me cachais plus ...donc j'avais accepté le faite que c'etait plus fort que moi. Pourquoi on boit ? la réponse et simple et compliqué ... un manque de confiance en soit. depression. car il ne faut pas oublier que c'est un anxiolytique et que au bout de 2 verres la visions change on se sens plus leger ... plus fort ... ce n'est qu'un ressenti evidemment . et lui seul peut savoir d'ou vient le probleme et oui moi sous alcool j'etais extravertis ... rigolo... je pensais que cela me rendait intéressant mais je n'avais jamais sonhé que je pouvais l'etre encore plus sans .... je peux te dire que tout les matins quand il se leve il in n'a plus d'estime pour lui meme alors ils se dit pourquoi les autres en aurait pour moi ... et les relations intimes quand on pu la bière ben on a pas forcement envie ... un sentiment de honte... de dégoût de soi ... ca c'etait pour ma part ....

Ensuite on en veut a la terre entière d'ou les excès de colère parce qu'au font mais qu'est ce que vous faite encore avec nous ;;; qu'est ce quelle me trouve et en plus on sais pertinament qu'on vous déçois alors on est perdu et quand on perdu la solution la plus facile mais ce n'est pas la bonne on boit .... et ce cercle infernale perdure

Je n'ai aucun conseil a donner juste que je comprends votre douleur a tous les deux ... c'est difficile car je sais que vous l'aimer et que lui aussi ... mais seul lui peut prendre conscience de ses actes et arreter une separation ... ultimatum ... ca ne sert a rien ... il faut qu'il le fasse de lui meme et pour lui meme ;...

Québécoise - 24/08/2018 à 17h08

MErci Longinus !!! C'est bon de te lire !!

Ptitewawa - 22/09/2018 à 22h53

Bonjour,
C’est parce que je suis perdue que j’écris sur ce forum...
Je vis avec mon conjoint depuis 10 ans.
Nous avons 2 magnifiques enfants de 3 et 2 ans, et tout pour être heureux.
L’alcool a toujours été très présent depuis notre rencontre, mais toujours sous un mode « festif » les premières annees.
Depuis que nous avons nos enfants, mon ami a progressivement sombré dans l’alcoolisme.
Son rythme de travail implique qu’il les garde 2 jours par semaine pendant que je travaille. Les 3 autres jours de la semaine il travaille jusque tard. Les week-ends nous sommes ensemble.
Il boit énormément en journée comme en soirée y compris les jours de la semaine où il les garde.
Il justifie son alcoolisme en disant qu’il s’ennuie ... mais lorsqu’il a du temps libre il n’en fait rien...
Notre couple se dégrade malgré tous mes efforts, je ne lui fais aucun reproche et j’essaye de garder le sourire et de faire face, je lui propose timidement mon aide mais rien n’y fait... je m’inquiète de savoir que mes enfants sont gardés par un père qui boit, et lorsque Je lui propose de les laisser davantage chez la nounou il refuse catégoriquement.
Il dépense tout son argent en bouteille ... j’ai le sentiment de devoir tout assumer à la maison, tâches ménagères et administratives, finances, bonne éducation des enfants ... il m’anéantit, je suis si malheureuse. Je refuse de le quitter car avoir la garde de mes petits une semaine sur deux est inconcevable pour moi, d’autant que je ne sais pas dans quelles conditions il les garderait... il les aime plus que tout, mais je n’ai plus confiance en lui ... je suis si malheureuse ...
l’écrire ici n’y changera rien, mais ça me soulage un peu...
mon grand père était alcoolique, mon papa aussi... ils en sont morts tous les 2... quel fléau ...
je voudrais partir loin, très loin avec mes enfants ... qui aiment pourtant si fort leur papa... quel dilemme.
Merci à ceux qui m’auront lu, et bon courage à tous ceux et toutes celles dont la vie est gâchée a cause de cette merde qu’est l’alcoolisme...

Répondre au fil Retour