Par chat

Chattez avec
Alcool Info Service

Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour l'entourage PDF Imprimer EnvoiMail

Vivre avec un alcoolique

Par Tata85

48 réponses


Tata85 - 23/02/2018 à 14h59

Bonjour à tous,

Voilà plus d'1 semaine que je suis séparée de lui et je pleure encore, je doute encore, je me force à ne pas craquer tous les jours, je suis sans cesse en train de lire des textes et des forums sur le sujet ( limite une obsession) mais ça m'aide car plus je lis les témoignages ( négatifs ) de femmes qui vivent un calvaire .. récidives etc.. je me dis non ne reviens pas...

C'est dur... dois-je me laisser encore du temps , après lecture de ce texte ... je me dis que revenir ne lui rendrait peut-être pas service...

Ci-dessous le texte en question :

Lettre d'un alcoolique à ses proches


"Je suis alcoolique j'ai besoin de votre aide.

Ne me sermonnez pas, ne me blâmez pas. Vous ne seriez pas fâché contre moi si je souffrais de tuberculose ou de diabète.

Ne jetez pas mes bouteilles, ce ne serait que gaspillage, je trouverai toujours le moyen de m'en procurer d'autres.

Ne me laissez pas provoquer votre colère. Si vous m'attaques verbalement ou physiquement, vous ne ferez que confirmer la mauvaise opinion que j'ai de moi-même. Je me déteste déja suffisamment.

Ne permettez pas que votre amour pour moi et votre inquiétude vous portent à faire à ma place, ce que je devrais faire moi-même. Si vous assumez mes responsabilités, vous m'empêcherez irrémédiablement de le faire. Mon sentiment de culpabilité augmentera et vous m'en voudrez.

N'acceptez pas mes promesses. J'accepterais n'importe quoi pour me tirer d'affaire. Mais la nature de ma maladie m'empêchera de les tenir.

Ne faites pas de vaines menaces, quand vous aurez pris une décision soyez inébranlable.

Ne croyez pas tout ce que je vous dis, ce sont souvent des mensonges. Nier la réalité est un symptôme de ma maladie. Du reste je suis porté à ne pas respecter ceux que je peux duper trop facilement.

Ne me laissez pas vous exploiter ou abuser de votre bonne volonté , l'amour ne peut survivre dans un climat d'injustice.

Ne dissimulez pas la réalité à mon sujet et ne me soustrayez pas aux conséquences de mon intempérance. Cela ne pourrait que retarder la crise qui me pousserait à aller chercher de l'aide.

Je peux continuer à nier que j'ai un problème d'alcool aussi longtemps que vous me permettrez d'échapper aux conséquences de mon alcoolisme.

Surtout renseignez-vous autant que possible sur cette maladie et sur comment on peut la traiter.

parler sur ce forum me fait du bien , je parle à mes proches mais eux me disent :" tkt le temps fais bien les choses...
tu vas pas faire ta vie avec un alcoolique quand même... etc...

Merci pour votre écoute


Marion421 - 23/02/2018 à 16h43

@Tata85

C'est pour cela que je n'ose pas franchir le cap.. Le manque de lui, la tristesse...

Mais toi, tu y es arrivé !!! Revenir en arrière, ne changerait rien. Et tu serais encore dans la même impasse.
Comme je t'ai dis précédemment, j'aimerais tellement avoir ton courage.

J'en ai parlé à une amie, et elle me dit sans cesse de le quitter. qu'il me tire vers le bas et que je passe sans doute à coté de quelqu'un de bien.

Avant lui, j'avais eu une longue relation avec quelqu'un de bien. J'en suis terriblement nostalgique, mais je n'étais pas à l'origine de la rupture. Donc quand j'ai rencontré mon compagnon actuel, je me suis mise à fond dans cette relation afin de pouvoir tourner la page.

Il faut que tu tiennes bon et un autre te rendra heureuse et tu te diras que tu avais prise la bonne décision.

longinus - 23/02/2018 à 17h08

salut


déjà très jolie lettre qui résume très bien ce que l'on ressent ...

Ensuite n'écoute que toi .. car ce n'est pas tes proches qui vivent avec lui . Et il y a que toi qui répondre aux questions que tu te poses est tu prêtes a continuer ? Déjà as tu des nouvelles de lui ? Comment réagit il fasse a ton départ? Je sais que dans le passé dans la tristesse j'aurai bu deux fois plus alors que toi tu t'attendrais a ce que ça me provoque une électrochoc ...
a
Tu sais que continuer avec lui sais vivre avec un alcoolique même sil venait arrêter ... tu vivras avec un alcoolique toute ta vie avec toujours l’appréhension qu'il redevienne ce qu'il a été ... tu sais juste ce qui t'attend si tu continues après pour moi ça serai la plus belle preuve d'amour que l'on puisse donner ... mais il ne faut pas que tu sois malheureuse derrière.

Jo89 - 24/02/2018 à 22h48

Bonsoir a tous

Voila je me presente j ai 27 ans je suis avec mon conjoint depuis 7 ans on a une petite fille de 3 ans on vient d acheter une maison et on a comme projet de se marier en juin mais voila l alcool prend une place enorme dans notre vie.

L annee derniere un soir pas comme les autres pour l anniversaire a ma fille mr avait encore une fois de plus trop bu le probleme est qu il est mechant verbalement et ce jour la je ne l ai plus supporter j ai ouvert ma bouche. Ce jour la il a failli lever la main sur moi heureusement il y avait sa mere presente qui nous a separer. Ca soir la il est parti chez un pote puis m a envoyé des msg pour me demander de parler chose que l on a fait le lendemain je lui ai demander de se soigner il m as dit ok mais ceci n etait que parole.... la situation se dégradé fortement car apres se n ai plus que a moi qu il parlé mal mais a ma fille... je ne pouvai plus le supporter. Je lui ai dit que c t fini que je voulais qu il parte. 8 mois apres il ete tjrs la mais pret a partir seulement il avait arreter de boire... je lui ai donc dit on réessaye.
On a fait des projet et la malheureusement depuis le debut de l année ca recommence he ne sais plus quoi faire... je suis désespéré j ai mal je l aime sobre

Manueange4 - 26/02/2018 à 11h29

Bonjour Jo89

Bienvenue parmi nous malheureusement

Je me rends compte que ce poison gâche beaucoup de vies et que nous sommes toutes embarquées dans la même galère.
Il n’y a pas de solution miracle je crois...
Soit tu te protèges et tu prends la fuite avec ta puce soit tu vas jusqu’au bout en prenant le risque d’un drame.

Moi même je ne sais que faire et pourtant je suis consciente du danger que je prends.

L’amour est souvent plus fort que tout, demande conseil à ton entourage, il faut en parler pour prendre la bonne décision. Prends du recul.

La réponse tu la connais... Tata85 a franchit le pas et est de bons conseils.

Courage à toi et n’hésite pas on est tous là pour la même chose.

Sanspseudos - 26/02/2018 à 18h03

Bonjour tous le monde,
Ma maman est devenue alcoolique il y a quelque annees, je suis partit à l'étranger et en revenant on ma dit qu'elle avait arrêté.
Finalement aujourd'hui mon père la découvert entrain de voir avec un bouteille caché, mon père vien maintenant de dire sérieusement qu'il veut se separer sad
Peut elle prendre conscience qu'on est en famille, qu'on sentant très bien et qu'elle arrête pour éviter de "cassé" la famille ?
J'ai quand même peur qu'ils se separent et qu'elle fasse le pire ... (sucide)
Merci pour vos réponse.
Bonne soirée

Tata85 - 27/02/2018 à 20h38

Bonsoir à tous,

Marie421 , manuange, longinus ,Merci pour vos réponses blunk

J'ai craqué et pris de ses nouvelles , je l'ai vu aussi , il a l'air d'avoir eu le déclic en tout cas ce qui m'a sauté aux yeux c'est que pendant ce temps moi j'étais mal , mangeait pas , pleurais, en clair dans état dépressif et lui, il a repris le sport , va aux réunions AA, lis des bouquins, je l'ai pas reconnu.
Et surtout je me suis dis "merde , pendant qu'il s'occupe de lui toi tu te noies dans le chagrin et tu t'oublies "
Ça ma rebooster à m'occuper de moi, à penser à moi !

Bon j'ai quand même craqué dans le sens ou j'ai un contact avec lui, je ne veux pas revivre avec lui pour l'instant , je me laisse le temps de mûrir tous ça dans ma tête, je resterais détachée de sa maladie ça c'est clair, quand à un avenir pour nous deux, je sais pas ...


Joe89

Je comprends et nous comprenons ce que tu vis, tant que ta décision n'a pas mûri dans ta tête , essaie de te DETACHEE de sa maladie , se détacher ce n'est pas l'ignorer mais ne pas prendre ses violences verbales pour toi... essaie de penser à toi, de reprendre confiance en toi surtout,
Fais des choses que tu aimes avec ta fille, et pour toi.

Comme tu manuange on l'a notre réponse.. elle est en nous faut lui laisser le temps de sortir ...

Courage à tous

Jo89 - 01/03/2018 à 20h02

Bonsoir a tous.

J aimerais croire au fait qu un jour il se soigne et que l alcool soit du passé. Malheureusement mon coeur dit une chose etma conscience une autre. Je l aime. J essaye de me detacher de ses méchancetés mais pas si facile a faire ...
En debut de semaine il m as dit qu il avais jeter ses bouteille oui c est bien mais du coup il trouve des excuse pour aller voir un tel ou un tel biensure il en profite pour boire ....
Ma belle mere sais ce qui se passe je parle bcp avec elle et on arrive au point ou on ne sais absolument pas quoi faire pour l aider.
J ai lu bcp de chose dont une qui dit que pour aider un alcoolique il ne faut pas lui faire de remarque ou de reflexion est ce vrai?
Bon courage a tous et toute

Tata85 - 02/03/2018 à 11h02

Bonjour Joe,

Je pense que oui ça ne fait qu'accentuer la colère qu'ils ont contre eux-même , je pense ( car je ne suis pas dans ce cas ) , mais par mon expérience lorsque tu leur fais la moral , ça ne marche pas il le savent déjà ..

C'est une addiction comme une autre, je fume et plus on me dira d'arrêter de fumer et moins je le ferais car ça doit venir de moi-même.

Bon certes l'alcoolisme c'est différent dans le sens où ça altère ton jugement , ta personnalité malheureusement.

Qu'en est-il de votre relation, lorsqu'il est sobre ?

Pour ma part le fait d'être revenu vers lui, ça m'a fait du bien mais je réalise que ça ne change rien et surtout que tout à changé , il se soigne là , il est très distant envers moi j'ai l'impression de le perturbé dans son process de soin.
Moi j'agit comme d'habitude car l'amour floute tout.

Retour à la case doutes !!

Je tente de lâcher prise et de m'occuper de moi , de vivre au jour le jour et surtout d'avoir confiance en l'avenir quoiqu'il arrive.

Courage à toi

Répondre au fil Retour