Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Sevrage comment ça se passe ?

Par Vi2018

Bonjour
Mon homme .des.soucis d'addiction et vient de passer un.cap en buvant 6 jours non stop -j'ai du confier notre petit à sa mamie et ne aller travailler- avec des nombreuses idées noires.
Hier soir à 18h il a arrêté nous avons eu ce midi rdv pour la 1ere fois avec un psy. Il.a refusé l'hospitalisation et à accepté de la revoir lundi mais il veut se sevrer à la maison.
Elle m'a dis d'être vigilante car c'est très dur et cela peut être dangereux.
Ma.question est la suivante comment savoir si c'est normal ou dangereux ? Il a déjà des tremblements, des chaud froid, des picotemenrs...
Ça passe et ça revient..
La il dort merci le seresta 50...

Merci de vos retours.
Bonne journée
Et bon.courage à ceux et celles qui savent que le.weekend arrivent et que ça les angoisse déjà.

Fil suivant

8 réponses


Québécoise - 14/09/2018 à 16h09

Bonjour , je ne me suis pas rendu jusque là de façon consciente de la part de mon homme . Qd il essaie de ne pas boire il a aussi des tremblements , douleurs . On est déjà aller à l'hôpital après une vacance ds un tout inclu . À cause de son seuvrage au retour , il ne voulait rien avouer . On est sortie avant de voir le médecin acheter de l'alcool et ca c'est calmer.

J'ai lu que physiquement c'est 72h le seuvrage. Et après c'est pas évidents prc qu'il ressente leur hyper-sensibilité a froid. Il peuvent être , parfois , pire que précédament côté iritabilité. Pour ca que l'aide est bien. P-e pour toi aussi , pour apprendre comment te positionner , c'est pas évident .

Oui la fds arrive , il y a une chanson de publicité,de bière ici qui dis; la fds est arrivé c'est le temps de relaxer .

Oui mais pour bcp de monde c'est grâce grace a de
La bière au contraire , haha.

J'aimerais t'aider et te dire , ne l'écoute pas s'il t'accuse et est persecuteur . Il ne sait pas ce qu'il fait , meme s'il est très intelligent . C'est un début qu'il essaye . Bon courage à vous
X

patricem - 14/09/2018 à 17h19

Bonjour,

l'un des dangers est le delirium tremens : voir des choses qui n'existent pas comme des "bêtes" qui montent au mur. La, je pense que c'est les urgences direct...

Patrice

Leslie69 - 15/09/2018 à 11h46

Ce qui est dangereux dans le sevrage ambulatoire c'est le delirium tremens. On peut facilement évaluer l état du dépendant par prise de constantes. Pouls tension température tremblement sommeil agitation. Ça donne un score et en fonction le traitement est adapté. Mais normalement une infirmière libérale va venir plusieurs fois dans la journée les 3 ou 4 1er jours puis espacer ses visites.

Québécoise - 17/09/2018 à 12h04

Bonjour patricie et Leslie69

J'aimerais savoir , qd vous dites déire pots... je me demande si c'est comme s'il est somnambule ?

Mon conjoint a eu ca bcp , il saute , cri se déplace la nuit parfois il pense qu'il y a qqqun ou qq chose ds la maison ou la chambre . J'ai remarqué que c'est arrivé, après des buveries de plusieurs jours du matin au soir .

Ca m'a déjà efrayé , je vais dormir au salon , prc je ne sais pas , s'il exagére ou si ca semble reellle pour lui , il peut être dangereux pour se défendre s'il me voit comme une menace .

Il me dit que c'est du somnambulisme. Qu'est-ce qui se passe? C'est un choque de manque, dans le cerveau?

MErci x

Leslie69 - 17/09/2018 à 13h13

Salut Québécoise, je ne sais pas trop quoi te répondre. Mais je ne pense pas que ce soit ça. De tt façon qd ils sont alcoolisés les usagers ont un sommeil tellement agité. Dans le delirium c un mélange de symptômes physiques et psychiques qui traduisent le manque. Ça peut aller Jusqu a l arrêt cardiaque.
@Vi2018 mon conjoint a lui aussi fait un sevrage ambulatoire. Il a tenu 12 jours. Déjà une belle victoire qui lui a permis d1/ de se rendre compte qu'il était alcoolique donc malade et de 2/ qu'il pouvait arrêter. A la fin du sevrage la baisse de seresta à été rapide. G bien senti qu'il luttait trop mais il na rien voulu dire. Du coup il a replongé direct. Moins de 2 mois après il rentrait à l hôpital pour cure de sevrage complet. Il a tenu 3 mois. Il a repris samedi dernier:/

Vi2018 - 17/09/2018 à 14h28

Bonjour,
Il en est resté à des picotemenrs le seresta la mis complètement dans les choux.
Personne n'est venu ou a même juste appelé nous avons été-j'ai été seule a faire face.
Il a revu la psy ce midi et semble avoir retrouver ses esprits il va faire une thérapie de groupe et commence un traitement avec du baclofene.
Il n'a jamais nié son souci il dit ne.plus jamais vouloir toucher un verre (avant il disait le weekend ou pour une l'occasion ) il semble déterminé. Il m'a même dis si je craqué je me ferais hospitalisé...

Leslie69 - 17/09/2018 à 14h42

Rolala tout seul sans personne c'est dur.... nous l infirmière venait 3x/jour au début!!! Lui aussi se disait alcoolique mais il a fallu longtps pr qu'il réagisse. Il va aussi voir un psy cette semaine. Parler de la reconsommation. On verra bien.

patricem - 17/09/2018 à 17h02

Bonjour,

normalement, le delirium, c'est pendant le sevrage. Mais je ne suis pas médecin, donc possible que cela arrive aussi après une forte consommation. mais j'ai quand même un doute. Demandez à un personnel médical, ce sera plus sur.

Patrice

Répondre au fil Retour