Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Dépistage, évaluation et aide à la prise en charge Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Qu'est-ce que le repérage précoce et l'intervention brève (RPIB) ?

Le RPIB est une procédure de prévention visant à repérer un comportement de consommation de substance psychoactive et à entraîner un changement de celui-ci vers une baisse des consommations [1].

Il concerne principalement les personnes non alcoolo-dépendantes.

Les personnes dépendantes peuvent en bénéficier. Cependant elles nécessitent généralement une prise en charge plus spécifique et donc une orientation vers des professionnels ou structures spécialisés en addictologie est justifiée pour elles.

Le RPIB a fait ses preuves dans de nombreuses études. 

Repérage et intervention brève : les 2 étapes du RPIB

En France :

  • Une étude réalisée en médecine du travail a montré que l’intervention brève était plus efficace que l'information écrite – celle-ci ayant elle-même une influence sur les consommations [2].

A l’international :

  • Il a été montré que le RPIB permettrait d'éviter 9% de la morbidité et de la mortalité prématurées dues à l'alcool dans l’Union Européenne si sa mise en œuvre permettait de toucher au moins un quart des adultes ayant une consommation dangereuse et problématique [3].
  • D’après une revue systématique de la littérature, le RPIB entraînerait la réduction de la consommation d’alcool avec une diminution de 41g par semaine en moyenne. Des interventions plus longues ne sont pas associées à une réduction significativement plus importante des consommations [4].
Risques associés au niveau de consommation d'alcool
Ne pas confondre repères de consommation et tests de repérage

----------

[1] HAS - Outil d’aide au repérage précoce et à l’intervention brève - alcool, cannabis, tabac chez l’adulte, décembre 2014
[2] Michaud et al. Les interventions brèves alcool sont efficaces en santé au travail. Premiers résultats de l’étude EIST. 2008, Evolutions n°14
[3] Anderson P., Gual A., Colom J., INCa (trad.) Alcool et médecine générale. Recommandations cliniques pour le repérage précoce et les interventions brèves. Paris, 2008 ; 141 p.
[4] Kaner et al. Effectiveness of brief alcohol interventions in primary care populations. Cochrane Database of Systematic Reviews 2007, Issue 2

Retour