Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

L'ANPAA s'attaque aux fausses allégations concernant l'alcool

Par Alcool Info Service Voir les commentaires

L’Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie (ANPAA) a rendu public un document de décryptage des contre-vérités qui circulent au sujet de l’alcool. Il s’agit pour cette association de rétablir la vérité sur l’alcool à l’aide des connaissances scientifiques disponibles et ainsi de lutter contre la désinformation orchestrée par le lobby des alcooliers.

Il n’existe pas de seuil de consommation sans risque

Les deux premières analyses de ce document s’attaquent aux concepts de « consommation modérée » et de « seuils de consommation » utilisés par certains pour rendre acceptable la consommation d’alcool à bas seuil. Pourtant, rappelle l’ANPAA, dès le premier verre l’alcool génère des risques pour la santé.

Le vin c’est bien de l’alcool

Pas moins de six allégations concernant le vin sont également décryptées. Ces allégations tendent à vouloir distinguer le vin des autres alcools et à en minimiser l’impact négatif sur la santé, voire à le parer de vertus sanitaires. Or il n’en n’est rien : le vin cause les mêmes dommages que les autres boissons alcoolisées.

Sept autres affirmations issues du discours du lobby de l’alcool sont également décryptées par l’ANPAA. Ainsi sont abordées les questions de l’éducation au goût, de l’incitation à boire, de la prohibition…

« Alcool, désinformation et fausses allégations » (pdf) est à découvrir sur le site de l’ANPAA.

Réagir