Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Femmes et alcool Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Quand la femme alcoolique dit : "j'ai mal à ma famille..."

TORDEURS David et al.
Psychotropes n°2 vol.7, 2001, (15 p.)
Articles

Aujourd’hui encore, la plupart des études dans le domaine de l’alcoolisme ne tiennent pas compte de la différence des sexes. L’'alcoolisme féminin est, trop fréquemment, assimilé à l’alcoolisme masculin. Cependant, alors que plus d’une personne sur quatre hospitalisées pour éthylisme est une femme, la pratique clinique nous incite à penser que l’étiologie, la symptomatologie et la prise en charge de l’alcoolisme féminin sont loin d’être identiques à celles présentées dans le cas de l’alcoolisme masculin. Cet article a pour objectif de souligner l’influence de la famille, et plus précisément de la famille nucléaire, dans la problématique de l’alcoolisme féminin. Si nous nous référons au «lieu de contrôle de la santé», les résultats de notre investigation indiquent que la famille de la femme alcoolique a beaucoup plus d’influence sur sa santé que celle de l’homme alcoolique. Cet effet de la famille ne correspond pas à la famille d’origine (le passé) mais à la famille nucléaire actuelle (le présent).


Retour à la liste