Par téléphone

Alcool Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Alcool Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Grossesse et alcool Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Alcool et grossesse : connaissances du grand public en 2007 et évolutions en trois ans

INPES
Institut nationel de prévention et de l'éducation pour la santé, 2008, Evolutions n°15, (6 p.)
Etudes

La consommation d’alcool pendant la grossesse peut entraîner  des risques pour le bébé. La toxicité du produit se manifeste tout particulièrement au niveau du système nerveux central. Des effets délétères sur le développement mental ou neurologique et sur le  poids de naissance de l’enfant ont été mis en évidence pour des consommations à partir de deux verres par jour. Une consommation  excessive occasionnelle est également liée à des défi cits cognitifs. Un niveau d’alcoolisation très élevé peut entraîner un syndrome d’alcoolisation fœtale, qui se caractérise par un retard de croissance, des anomalies craniofaciales et des troubles comportementaux et cognitifs, à des degrés plus ou moins marqués. En l’état actuel des connaissances, il est impossible de définir un niveau de consommation qui serait sans risque pour l’enfant. C’est  pourquoi, au regard des risques et selon le principe de précaution, les autorités sanitaires françaises recommandent aux femmes enceintes de s’abstenir de toute consommation d’alcool.

>> TELECHARGER


Retour à la liste